Les articles de gestion du patrimoine

Le casse-tête pour tout le monde : comment faire pour placer la trésorerie de sa société ? Des sommes importantes restent oisives sur les comptes en banque alors qu’elles pourraient générer des intérêts ! Mais comment ? Quels placements choisir ?

Après plus d’un an de crise sanitaire, il est opportun de faire le point sur les performances et comportements des différents supports immobiliers. Le premier constat est une certaine résilience notamment sur les SCPI et les SCI dans une moindre mesure. Les supports plus exposés aux marchés financiers ont en revanche pâti de la crise et le plus souvent en raison de la chute des cours des foncières cotées. La moyenne des rendements ressort autour de 4% net avec une fourchette de performances assez large en fonction des secteurs.

Le prêt in fine fait son grand retour ! Et c’est tant mieux, compte tenu des taux d’intérêt toujours aussi avantageux. C’est bien évidemment maintenant qu’il faut en profiter, d’autant que de nouvelles ­formules apparaissent, qui peuvent donner des idées à plus d’un.

Ces sigles sont peu connus du public des épargnants, pourtant ces derniers sont de plus en plus nombreux à souhaiter investir responsable. Ils sont apparus dans le cadre de l’investissement responsable, marqués par la volonté de réaliser des investissements ayant du sens et caractérisés par des performances dites extra-financières. Le top étant bien sûr le cumul de la performance financière et extra-financière !

Face à la crise sanitaire, la stratégie à retenir est de se concentrer sur les besoins essentiels (se nourrir, se loger, travailler…) et sur les tendances émergentes. Cette période est donc l’occasion d’auditer votre patrimoine afin de tester s’il est adapté à cette nouvelle conjoncture, le moment de revoir vos positions car, comme toujours, certains secteurs tirent leur épingle du jeu, et de vérifier si vos biens sont rentables après imposition. Il est urgent de vérifier la rentabilité de vos placements et si vous avez fait les bons choix en termes de fiscalité.

Face à la crise sanitaire, vous êtes un certain nombre à rechercher un placement qui sécurise ou préserve votre capital. L’immobilier résidentiel peut, sous certaines réserves, répondre à cette attente. Le premier confinement nous a d’ailleurs permis de constater la résilience de ce secteur. Certes, on peut s’interroger pour l’avenir en anticipant une croissance du chômage et son impact sur le secteur. Toutefois, pour l’heure, l’offre de biens étant inférieure à la demande et les taux restant très bas, les forts soutiens financiers de la part de l’État peuvent…