Oncologie

Nous rapportons ici le cas d’une patiente de 66 ans qui se présente aux urgences pour une baisse de l’acuité visuelle sévère de l’œil gauche, d’aggravation progressive depuis 3 semaines, associée à des phosphènes prédominant en temporal.

Les diagnostics différentiels du mélanome choroïdien sont principalement les autres lésions pigmentées du fond d’œil. La plupart d’entre elles sont bénignes mais on peut aussi retrouver des lésions malignes comme des métastases pigmentées, la rare transformation d’un mélanocytome ou encore un très rare adénocarcinome de l’épithélium pigmentaire.

Les métastases choroïdiennes (MC) ont été décrites pour la première fois par Perls en 1872. Longtemps considérées comme une pathologie rare, elles sont aujourd’hui reconnues comme les tumeurs malignes intraoculaires les plus fréquentes. Leur prévalence est probablement sous-estimée chez des patients avec un état général souvent altéré. Néanmoins, elles sont la première manifestation de tumeur maligne systémique dans plus d’un tiers des cas. L’analyse histologique peut aider à confirmer la nature maligne de la lésion et à localiser la tumeur primitive. Le traitement…

Les tumeurs vasculaires du fond d’œil regroupent un ensemble hétérogène de tumeurs qui peuvent se développer à partir de la choroïde (hémangiome choroïdien circonscrit et diffus) ou de la rétine (hémangioblastome rétinien notamment). Bien que ces tumeurs soient toutes bénignes, leurs conséquences peuvent entraîner un vrai risque de handicap visuel si elles ne sont pas dépistées et traitées à temps.

Le rétinoblastome est la tumeur intraoculaire maligne de l’enfant la plus fréquente. Son incidence est estimée à 1 cas pour 20 000 naissances, soit environ 50 cas/an en France. Il survient principalement chez l’enfant en bas âge : l’âge médian au diagnostic est de 12 mois en cas d’atteinte bilatérale, et d’environ 24 mois en cas d’atteinte unilatérale. Un contexte familial de rétinoblastome est retrouvé chez 10% des patients.

Environ 20% des patients adressés pour une suspicion de rétinoblastome présentent une pathologie simulant un rétinoblastome ou « pseudo-rétinoblastome » [1,2]. La persistance de la vascularisation fœtale (PVF) est la pathologie pédiatrique pouvant le plus fréquemment simuler un rétinoblastome chez les enfants de moins de 1 an, alors que chez ceux de plus de 2 ans, la maladie de Coats est le diagnostic différentiel le plus fréquent [1,2].

Les tumeurs mélaniques du fond d’œil peuvent affecter des sujets de tout âge mais sont plus fréquemment rencontrées chez l’adulte. Elles posent souvent des difficultés diagnostiques. Il est crucial de ne pas les méconnaître compte tenu du risque vital qu’implique le diagnostic de mélanome, véritable tumeur maligne, et du risque de transformation de certains naevus vers un mélanome. Cet article a pour but de détailler les caractéristiques qui aident à reconnaître un naevus choroïdien bénin, un naevus suspect et un mélanome.

Depuis un peu plus de 10 ans, l’ère des chimiothérapies « classiques » a laissé place à celle des chimiothérapies « ciblées » qui inhibent de façon spécifique une molécule impliquée dans des voies de signalisation du cancer. Parmi ces nouveaux traitements, les « checkpoint-inhibiteurs » (ou inhibiteurs du point de contrôle) et les petites molécules inhibitrices comme les BRAF- et MEK-inhibiteurs font partie du nouvel arsenal thérapeutique permettant de stabiliser des patients jugés jusqu’alors intraitables.

M. M., 78 ans, monophtalme post-traumatique, consulte pour une baisse d’acuité visuelle brutale de l’œil gauche. Ses antécédents sont un AVC, une myélodysplasie, la maladie d’Alzheimer et une insuffisance rénale chronique. Il est sous antiagrégants plaquettaires et anticoagulants.

Nous étudions le cas d’une patiente âgée de 75 ans présentant une hypertonie oculaire bilatérale connue. Elle ne présente pas d’antécédents médico-chirurgicaux personnels et familiaux, à l’exception d’une hypercholestérolémie non traitée. Récemment installée dans notre région, la patiente se présente en 2015 à notre consultation pour être suivie au sein de notre cabinet.

Mme M., âgée de 38 ans, consulte pour métamorphopsie de l’œil gauche depuis 1 semaine. Elle n’a pas d’antécédent ­hormis une hypertension artérielle.

Peu de publications détaillent les caractéristiques des tumeurs rétiniennes vasoprolifératives associées aux uvéites. Ces lésions, différentes des hémangiomes rétiniens de la maladie de von Hippel-Lindau, sont rares, bénignes, et parfois difficiles à visualiser cliniquement. Idiopathiques dans 74 à 80% des cas, elles peuvent aussi être secondaires à d’autres pathologies ophtalmologiques. Le traitement implique la prise en charge étiologique de l’uvéite et celle, spécifique, des lésions vasoprolifératives.

Une patiente de 55 ans consulte pour une baisse d’acuité visuelle brutale bilatérale. Cette patiente présente un antécédent de carcinome mucineux ovarien compliqué de métastases hépatiques, en cours de traitement. Elle n’a pas d’autre antécédent, notamment sur le plan ophtalmologique.

La rétinopathie radique représente un enjeu visuel important dans les suites du traitement conservateur des tumeurs malignes intraoculaires ; mais aussi dans les suites du traitement par radiothérapie des cancers de voisinage en particulier les tumeurs cérébrales et de la sphère ORL.

Les tumeurs malignes intraoculaires avancées non accessibles à un traitement conservateur nécessitent une prise en charge par exérèse de l'œil contenant la lésion. La chirurgie de choix est dans ce cas l'énucléation, seule envisageable sur le plan carcinologique.

Dossier
Le point sur les tumeurs du fond d'œil
Editorial et coordination : Alexandre Matet

ECLSO - European Contact Lens Society of Ophthalmologists Congress

Paris - France

Le 49e congrès de l’European contact lens society of ophthalmologists (ECLOS) aura lieu les 2 et 3 septembre au Novotel Tour Eiffel, à Paris. Les thèmes principaux du congrès sont bien sûr les lentilles de contact et la surface oculaire et conduiront les participants à discuter en particulier de la prise en charge de la kératite infectieuse et du potentiel du traitement par UV crosslinking. Les intervenants de l’European dry eye society feront quant
à eux un point sur les dernières nouveautés en matière de sécheresse oculaire, tandis que la session « Scleral Lenses: The Learning Curve » s’attachera à présenter les dernières recherches sur les lentilles sclérales. Le deuxième jour du congrès sera consacré à la prise en charge de la myopie.

Plus d’informations et inscriptions sur www.eclso.eu

Date limite de soumission de résumés : 29 juin.

Date limite d’inscription à tarif préférentiel : 29 juillet

DMLA en pratique

Paris - France

DMLA en Pratique. Journée d'enseignement. Maison de la Chimie. Informations : mail - Programme : Lien

WOC - World Ophthalmology Congress

Forme digitale - Virtuel

38th World Ophthalmology Congress.

Pour plus de renseignements : Lien

ACOS

PARIS - FRANCE

Les 2e Rencontres de l'ACOS (Association des Centres de l'Oeil Sec), se tiendront à Paris, en présentiel à la Maison de la Chimie

Après une première édition réussie, l'Association des Centres de l'Oeil Sec organise ses deuxièmes Rencontres autour de la Sécheresse Oculaire et des pathologies de surface.

Venez participer à une journée d'échanges interactifs et d'ateliers dédiés à la prise en charge moderne de la sécheresse oculaire.

Inscriptions : Lien​​​​​​​

Ophtamania

Forme digitale - FRANCE

1er e-congrès de chirurgies compliquées

Sous forme de e-congrès participatif autour de cas cliniques, échangez avec les experts sur vos chirurgies compliquées

Lien


ESOPRS

Nice - FRANCE

40th ESOPRS Annual Meeting (European Society of Ophthalmic plastic and Reconstructive Surgery)
Informations : Lien

ISER - International Society for Eye Research

Gold coast - Australie

XXIV Biennal meeting of the International Society for Eye Research 

Informations : Lien

Imagerie en Ophtalmologie

Paris - France

Imagerie en Ophtalmologie : de la Théorie à la Pratique

Retrouvez le congrès au New Cap Event Center de Paris

Informations VuExplorer : Lien

SIDUO / VuExplorer

Paris - France

« World Ophthalmic Ultrasound Congress » (SIDUO)

Retrouvez le congrès d'imagerie ophtalmologique SIDUO 2022.

Informations : Lien​​​​​​​


EPOS - European Paediatric Ophthalmological Society

Munich - Allemagne

47th Annual Meeting of the European Paediatric Ophthalmological Society
​​​​​​​Informations : Lien

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site