Neuro-ophtalmologie

Nous assistons cette année à un prolongement du rapport de la Société française d’ophtalmologie, qui devient pour la première fois un rapport de 2 ans pour cette spécialité double qu’est la neuro-ophtalmologie. Ce deuxième congrès virtuel de la SFO a donc été de nouveau marqué par de passionnantes présentations axées sur les points innovants de cette discipline. Le rapport, présenté par les Drs Catherine Vignal-Clermont et Cédric Lamirel, conçu comme un atlas pratique destiné à des ophtalmologistes et à des neurologues, est maintenant disponible en format papier et PD…

Ce congrès de la Société française d’ophtalmologie (SFO) a été marqué par des communications passionnantes concernant la neuro-ophtalmologie. En effet, le millésime 2020 du rapport de la SFO y est consacré, dans la lignée des précédents rapports dont celui de 2004 coordonné par le Pr Safran. Sa version papier et le format PDF seront disponibles en mai 2021. Le rapport a été présenté par le Dr Catherine Vignal-Clermont et le Dr Cédric Lamirel.

Nous rapportons le cas d’un garçon de 12 ans ayant consulté aux urgences ophtalmologiques pour une baisse de vision de l’œil droit depuis 10 jours, sans autre symptôme oculaire ou général associé.

La neuro-ophtalmologie a cette année été représentée lors de 3 sessions principales.

Nous rapportons le cas de Mme F., âgée de 71 ans, d’origine grecque, qui a consulté à plusieurs reprises aux urgences ophtalmologiques pour un trouble visuel s’aggravant rapidement.

Les neuropathies optiques inflammatoires sont des pathologies fréquemment rencontrées dans la pratique de l’ophtalmologie, avec une incidence de 1 à 5 cas pour 100 000 individus. Leurs étiologies sont multiples. Elles peuvent notamment être dues à plusieurs affections démyélinisantes inflammatoires comme les neuromyélites. La Myelin Oligodendrocyte Glycoprotein (MOG) est une protéine exprimée à la surface de la myéline de notre système nerveux central. Des anticorps dirigés contre cette protéine, les anticorps anti-MOG (Ac anti-MOG), décrits pour la première fois au début…

Les plaies orbitaires sont des pathologies rares pouvant menacer le pronostic vital du patient. Elles sont l’apanage des hommes jeunes dans un contexte de rixe et d’éthylisme. Certains pièges diagnostiques et thérapeutiques peuvent engager la responsabilité de l’ophtalmologiste.

Les communications de neuro-ophtal­mologie ont abordé cette année des problématiques variées. On peut ainsi citer les avancées diagnostiques et thérapeutiques présentées lors de la session du DHU Vision et Handicaps, les controverses sur la place de la corticothérapie dans les neuropathies optiques lors du sympo­sium franco-maghrébin, et les urgences lors de la réunion du Club de neuro-ophtalmologie francophone et de la présentation du Rapport.

L’atrophie optique est la conséquence commune des atteintes de la voie visuelle antérieure qui va de la rétine au chiasma inclus. C’est une entité couramment rencontrée en consultation de neuro-ophtalmologie. Les causes d’atrophie optique sont multiples et le challenge pour le clinicien est d’orienter correctement les investigations paracliniques afin de poser un diagnostic étiologique.

Devant une paralysie du III ou nerf oculomoteur (ancien nerf moteur oculaire commun), se pose toujours la question de l’urgence de la réalisation d’une imagerie. Si certains tableaux cliniques sont très évocateurs d’une fissuration anévrysmale ou d’une apoplexie pituitaire redoutées et qui doivent être imagées en extrême urgence, d’autres moins évidents nécessitent une analyse soigneuse pour décider du bilan et de son degré d’urgence.

Cette année encore, les sessions de neuro-ophtalmologie de la SFO 2016 ont permis de faire un état des lieux des connaissances et des nouveautés dans plusieurs domaines. Nous nous sommes intéressés à rapporter ici les nouveautés dans le domaine des neuropathies optiques, souvent vues initialement par l’ophtalmologiste.

Une femme de 80 ans d'origine caucasienne présente une baisse d'acuité visuelle brutale sévère de l'œil droit un matin au réveil et vient consulter en urgence. Ses antécédents sont marqués par une maladie de Parkinson, des troubles du rythme cardiaque (avec pose récente d'un pacemaker), un diabète de type 2 insuliné équilibré (HbA1c = 7,5 %), une hypertension artérielle sévère déséquilibrée et un surpoids. Son traitement comprend : fluindione, L-Dopa, furosémide, périn- dopril, amiodarone, atorvastatine, L-thyroxine et insuline.

Le cru 2015 de la SFO a fait la part belle à la neuro-ophtalmologie puisque deux conférences-débats et une conférence « invitée » traitaient de ce sujet, en plus de la réunion annuelle de Club de neuro-ophtalmologie et des communications libres.

La forme non artéritique des neuropathies optiques ischémiques antérieures aiguës (NOIAA) est la plus fréquente chez le sujet de plus de 50 ans. Après avoir rappelé les règles du diagnostic positif de la NOIAA non artéritique et de son bilan, cet article passe en revue les différents traitements : corticoïdes ou anti-VEGF. Cependant, leur efficacité n'a pas encore été prouvée par une étude randomisée et le bilan cardio-vasculaire reste la priorité pour éviter la récidive controlatérale.

Toute diplopie est a priori une urgence. Affirmer que telle ou telle diplopie n'était pas une urgence ne peut être que rétrospectif. La prise en charge d'une diplopie comporte des étapes dont aucune ne peut être méconnue : 1. Existe-t-il des arguments faisant craindre une extrême urgence ? 2. L'établissement du diagnostic oculomoteur. 3. La recherche de l'étiologie de la diplopie. 4. La mise en œuvre d'un premier traitement symptomatique de la diplopie : prismes ou secteur. 5. Le traitement idéal de la diplopie.

Webinars d'Ophtalmologie Pratique

Forme digitale - France

4e édition des Webinars d'Ophtalmologie Pratique sur le Thème : Actualités en rétine médicale

Session DPC validante

Informations et inscription : lien

Rétine en Pratique

Paris - France

​​​​​​Pour en savoir plus : lien

EFCLIN - European Federation of the Contact Lens and IOL Industries

Barcelone - Espagne

48th EFCLIN Congress and Exhibition 

Informations : Lien
​​​​​​​

ARVO 2022

Denver - Etats-Unis

Annual Meeting 2022 Association for Research in Vision and Ophthalmology

Informations : Lien

Journées d'Ophtalmologie Aixoises

Aix-en-Provence - FRANCE

Après plus d’un septennat d’absence, les « Journées d’Ophtalmologie Aixoises » seront de nouveau là.
De la vidéo pour toutes les communications médicales et chirurgicales.
"Aix Ophtalmo in Video Veritas" 

Informations et inscription : Lien

BIENNALE AZUREENNE DE CONTACTOLOGIE

Nice - France

"Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la contactologie en 2022 sans jamais oser le demander…"

La 6e Biennale Azuréenne de Contactologie organisé par Contacto Côte d'Azur avec le soutien de la SFOALC se tiendra à Nice à l'hôtel Westminster

Inscription et renseignements

DMLA en pratique

Paris - France

DMLA en Pratique. Journée d'enseignement. Maison de la Chimie. Informations : mail - Programme : Lien

ISER - International Society for Eye Research

Gold coast - Australie

XXIV Biennal meeting of the International Society for Eye Research 

Informations : Lien

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site