Neuro-ophtalmologie

Ce congrès de la Société française d’ophtalmologie (SFO) a été marqué par des communications passionnantes concernant la neuro-ophtalmologie. En effet, le millésime 2020 du rapport de la SFO y est consacré, dans la lignée des précédents rapports dont celui de 2004 coordonné par le Pr Safran. Sa version papier et le format PDF seront disponibles en mai 2021. Le rapport a été présenté par le Dr Catherine Vignal-Clermont et le Dr Cédric Lamirel.

Nous rapportons le cas d’un garçon de 12 ans ayant consulté aux urgences ophtalmologiques pour une baisse de vision de l’œil droit depuis 10 jours, sans autre symptôme oculaire ou général associé.

La neuro-ophtalmologie a cette année été représentée lors de 3 sessions principales.

Nous rapportons le cas de Mme F., âgée de 71 ans, d’origine grecque, qui a consulté à plusieurs reprises aux urgences ophtalmologiques pour un trouble visuel s’aggravant rapidement.

Les neuropathies optiques inflammatoires sont des pathologies fréquemment rencontrées dans la pratique de l’ophtalmologie, avec une incidence de 1 à 5 cas pour 100 000 individus. Leurs étiologies sont multiples. Elles peuvent notamment être dues à plusieurs affections démyélinisantes inflammatoires comme les neuromyélites. La Myelin Oligodendrocyte Glycoprotein (MOG) est une protéine exprimée à la surface de la myéline de notre système nerveux central. Des anticorps dirigés contre cette protéine, les anticorps anti-MOG (Ac anti-MOG), décrits pour la première fois au début…

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site