Chirurgie du regard

Invité dans le cadre de la SOPREF (Société ophtalmologique plastique reconstructrice esthétique française), le Pr Guy Magalon (Marseille) a participé à une conférence sur le rôle et l’utilité des adipocytes dans la reconstruction et l’embellissement de la région orbito-palpébrale. Il a rapporté les évolutions dans les techniques de lipostructure rencontrées au cours de sa carrière.

Les paupières sont des structures complexes dont le rôle est de protéger le globe ­oculaire de la sécheresse, des traumatismes mécaniques et des corps étrangers, assurant ainsi la sauvegarde de la fonction visuelle. Elles ont également un rôle majeur dans l’expression faciale et l’esthétique du visage, permettant sa reconnaissance. La prise en charge d’une plaie palpébrale nécessite une bonne connaissance de leur anatomie et doit être confiée à un ophtalmologiste en première intention.

Le syndrome de flaccidité palpébrale (floppy eyelid syndrome) est une pathologie rare, voire très rare (quelques centaines de cas décrits dans la littérature mondiale), touchant dans plus de 90 % des cas un homme à partir de la cinquantaine, souvent en surpoids et volontiers insuffisant respiratoire. Unilatérale dans environ deux tiers des cas, elle peut être bilatérale (parfois de manière asymétrique) dans le reste des cas. Les symptômes présentés par les patients sont protéiformes, parfois trompeurs, le plus souvent de nature irritative avec conjonctivites à répétition et…

Au cours de la prise en charge du strabisme, l’échec le plus fréquent est l’abstention chirurgicale devant un strabisme disgracieux. Cet article s’adresse avant tout aux non-strabologues. Il est constitué de petits blocs pouvant être lus indépendamment les uns des autres.

Le 122e congrès de la SFO aura vu pour la première fois l’édition de deux rapports. Le premier consacré à l’œdème maculaire et le second, Chirurgie du regard, œuvre collective consacrée à la chirurgie oculoplastique inaugure une nouvelle série de guides pratiques techniques.

Comme chaque année, la Société ophtalmologique plastique reconstructrice esthétique française (Sopref) s'est réu nie au Palais des Congrès le dimanche 10 mai 2015. La pathologie orbito-palpébrale fonctionnelle et esthétique a été abordée transversalement à travers plusieurs sessions et par des intervenants variés.

Il est assez rare qu'un patient se présente en consultation en parlant d'emblée de son «œil rond». C'est plutôt une demande assez floue de « problème de paupières ». C'est l'examen clinique qui va faire le diagnostic. Par définition, on parle d'« œil rond » lorsque la sclère blanche est visible sous le limbe scléro-cornéen inférieur. Le bord libre de la paupière est concave, bien au-dessous de l'iris. Il s'agit du scleral show des Anglo-Saxons.

La blépharoplastie asiatique, ou «double eyelide», constitue la première demande de chirurgie esthétique chez les Asiatiques. Ceux vivant en Asie recherchent davantage une vraie transformation de leur regard avec un pli très haut tandis que ceux vivant dans les pays occidentaux sont plus généralement attachés à conserver leur caractère ethnique. Pour répondre à ces demandes, la connaissance précise des spécificités anatomiques constitue un prérequis obligatoire avant d'envisager une prise en charge chirurgicale des patients asiatiques.

Par "petit œil", il faut entendre un œil paraissant peu volumineux car partiellement masqué par une ptôse palpébrale supérieure ou ptôsis. Cela découle d'un affaissement palpébral et sourcilier lié à l'âge. Il est d'autant plus inesthétique que le visage est "court" et sa correction est une étape essentielle de l'amélioration du regard demandée par les patients. Rechercher un ptôsis sera systématique lors d'une demande de correction du regard. Connaître les différentes techniques et indications aidera, en complément éventuel du traitement des creux et…

La chute de la queue du sourcil, de l'angle externe de la paupière et le relâchement cutanéo-musculaire de la paupière supérieure font partie intégrante du vieillissement physiologique du haut du visage. Des gestes médicaux simples et réversibles peuvent être effectués, comme des gestes chirurgicaux plus invasifs afin d'ouvrir le regard. De nombreuses techniques sont aujourd'hui à la disposition des médecins et des patients pour corriger ces effets de l'âge.

L'œil creux ou plutôt l'œil "en creux" est défini par la perte du galbe palpébral en rapport avec une atrophie tissulaire cutanée, musculaire et graisseuse périorbitaire liée au vieillissement, constitutionnelle ou secondaire à une blépharoplastie. Demande fréquente de chirurgie rajeunissante du regard, ses résultats ont été transformés par la lipostructure.

L'œil globuleux occupe une place à part dans la prise en charge chirurgicale du regard. On entend par œil globuleux un œil protrus, voire exophtalme. En général, l'équateur oculaire se projette en avant du rebord orbitaire. On note souvent une région prémaxillaire osseuse peu développée ou peu projetée et une petite orbite expliquant cette dysharmonie contenu-contenant. Cette situation peut être constitutionnelle (essentielle) ou acquise comme dans l'exophtalmie dysthyroïdienne. Certaines règles chirurgicales s'appliquent à cette anatomie particulière lors d'une…

Identifiée il y a plus d'un siècle, la toxine botulique produite par Clostridium botulinum possède sept stéréotypes. L'utilisation de la toxine de type A par Alan Scott en 1978 a d'abord bénéficié aux patients atteints de strabisme ou de blépharospasme. À des doses bien inférieures, les effets rajeunissants et relaxants sur les muscles de la face ont peu à peu été mis en évidence. Le marché de la toxine botulique a vu une augmentation de +450 % aux États-Unis entre 2003 et 2013, et de 25% par an depuis 10 ans en Europe, malgré la crise économique. Même…

Dans le traitement du strabisme, il ne faut pas surseoir à la chirurgie quand elle est nécessaire. • Dans le strabisme précoce, la toxine botulique doit être proposée entre 9 et 18 mois, et la chirurgie conventionnelle à partir de 2,5 et 3 ans. • Dans le strabisme accommodatif, il faut opérer dès que possible s'il reste une déviation après la correction optique totale, afin de restaurer une vision binoculaire. • Dans le strabisme divergent intermittent, il faut opérer dès que la vision binoculaire se dégrade, si l'asthénopie se majore et si la décompensation de la…

Webinars d'Ophtalmologie Pratique

Forme digitale - France

4e édition des Webinars d'Ophtalmologie Pratique sur le Thème : Actualités en rétine médicale

Session DPC validante

Informations et inscription : lien

Rétine en Pratique

Paris - France

​​​​​​Pour en savoir plus : lien

EFCLIN - European Federation of the Contact Lens and IOL Industries

Barcelone - Espagne

48th EFCLIN Congress and Exhibition 

Informations : Lien
​​​​​​​

ARVO 2022

Denver - Etats-Unis

Annual Meeting 2022 Association for Research in Vision and Ophthalmology

Informations : Lien

Journées d'Ophtalmologie Aixoises

Aix-en-Provence - FRANCE

Après plus d’un septennat d’absence, les « Journées d’Ophtalmologie Aixoises » seront de nouveau là.
De la vidéo pour toutes les communications médicales et chirurgicales.
"Aix Ophtalmo in Video Veritas" 

Informations et inscription : Lien

BIENNALE AZUREENNE DE CONTACTOLOGIE

Nice - France

"Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la contactologie en 2022 sans jamais oser le demander…"

La 6e Biennale Azuréenne de Contactologie organisé par Contacto Côte d'Azur avec le soutien de la SFOALC se tiendra à Nice à l'hôtel Westminster

Inscription et renseignements

DMLA en pratique

Paris - France

DMLA en Pratique. Journée d'enseignement. Maison de la Chimie. Informations : mail - Programme : Lien

ISER - International Society for Eye Research

Gold coast - Australie

XXIV Biennal meeting of the International Society for Eye Research 

Informations : Lien

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site