Presbytie

La connaissance des géométries de lentilles permet d’orienter le choix de la lentille de première intention selon l’amétropie, les habitudes de port antérieures, le désir d’un port quotidien ou occasionnel… Il existe 2 grandes classes de lentilles : vision alternée et vision simultanée. La lentille universelle confortable et donnant une vision nette à toutes distances reste à découvrir, entre-temps le succès dépend de la bonne corrélation entre géométrie et bonne indication.

En 2021 le patient presbyte est actif, il travaille sur écran, consulte son smartphone, va se remettre au sport. Il conduit sa voiture ou sa moto et a donc de nombreux besoins visuels. De plus, le port du masque et la buée qu’il engendre lui rappellent combien les lunettes peuvent être un objet encombrant. Mais ce patient presbyte n’est pas un patient comme les autres quand il s’agit de lentilles de contact, il présente des particularités liées à son avancée en âge qu’il faut connaître pour optimiser et pérenniser nos adaptations.

Nous avons à notre disposition un très grand nombre de lentilles de contact multifocales et ce panel s’enrichit chaque année de nouveaux matériaux, de nouvelles géométries et de gammes de correction de plus en plus étendues. Certains auraient tendance à penser que toutes ces lentilles se valent et sont interchangeables, la dernière sortie étant sûrement la meilleure ! À en juger par la liste des lentilles testées, choisies de manière aléatoire et malheureusement sans succès, notre rôle de contactologues est de faire une mise au point sur la prise en charge des patients presb…

Corriger et donner satisfaction à un sujet presbyte, c’est avant tout comprendre les mécanismes de l’accommodation, puis appréhender et expliquer au mieux les techniques de correction avec leurs limites respectives. Nous proposons dans cet article une synthèse des éléments connus à ce jour sur l’accommodation et la presbytie.

Le 5 mai 2018 s’est tenue, pendant la SFO, une réunion des utilisateurs de la plateforme laser Wavelight (Alcon) portant sur les recommandations d’utilisation pour le traitement de la presbytie. Le groupe de travail s’était formé en juin 2017 afin d’établir des recommandations consensuelles pour débuter dans ce type de procédures (figure 1). Le principe de la plateforme repose sur la modulation de l’asphéricité par l’ajustement du facteur Q. L’objectif primaire est de réaliser une monovision aménagée sur l’œil dominé des patients hypermétropes. Avec…

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site