Glaucome

Dernier dossier paru :
Glaucomes difficiles
Coordinateur : Florent Aptel

À travers un ensemble de travaux scientifiques et de cas cliniques, Pr Florent Aptel, Pr André Mermoud et le Dr Hélène Bresson-Dumont ont décrypté les mécanismes des glaucomes, de l’apoptose à la neurodégénérescence des cellules ganglionnaires rétiniennes. Le but était d’illustrer l’intéret et les indications potentielles de la neuroprotection dans ces pathologies.  

Peut-on atteindre des objectifs thérapeutiques en définissant une valeur cible de pression intra-oculaire (PIO) ? À partir des nombreuses données de la littérature et d’exemples concrets, les communications d’Alain Bron, Jean-Paul Renard, Florent Aptel, Philippe Denis et Christophe Baudouin nous éclairent quant à la démarche et sa complexité.

Les sessions dédiées à la thématique du glaucome de la Société française d’ophtalmologie et de la Société française du glaucome ont cette année largement abordé les dernières grandes études cliniques réalisées dans le domaine du glaucome et leurs implications pour notre pratique courante (études UKGTS, LiGHT, EAGLE et ZAP). Nous vous proposons un résumé de ces sessions. 

De nombreuses études épidémiologiques ont montré que la myopie forte était un facteur de risque indépendant de glaucome, risque 2 à 3 fois plus élevé dans le cas d’une myopie forte par rapport aux non-myopes. Le diagnostic d’un glaucome et son suivi peuvent être difficiles chez les sujets myopes forts en raison de l’aspect trompeur de la papille optique et des différentes altérations des structures du segment postérieur, des conséquences de la myopie sur le champ visuel et des difficultés d’analyse de l’OCT chez le myope. La prise en charge de cette forme de glaucome…

Alors que le principal levier de préservation du nerf optique reste le contrôle de la pression intraoculaire (PIO), la quête du traitement chirurgical « idéal » pour les glaucomatologues a pris un nouvel essor avec l’avènement des Minimally Invasive Glaucoma Surgeries (MIGS). Ces dispositifs ont pour objectif d’obtenir la PIO cible définie pour le patient, une PIO la plus constante possible sur le long terme, avec le moins de risque de complications postopératoires et une récupération visuelle rapide. Voici un tour d’horizon non exhaustif des implants pour le glaucome…

Orthoptistes, étudiants, etc.

à partir de
40
an
  • Abonnements comprenant 8 numéros des Cahiers d'Ophtalmologie
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site