Les articles de contactologie

On assiste à une réelle pandémie myopique. Sa prévalence ne cesse d’augmenter. Si la myopie et la myopie forte concernaient respectivement 27 et 2,8% de la population mondiale en 2010, elles seraient estimées respectivement à 52 et 10% en 2050 (Holden et al., 2016). Elle expose à de nombreuses complications (décollement de rétine, maculopathie, glaucome, cataracte…) et l’enjeu de correction et surtout de freination est donc primordial. L’arsenal thérapeutique à notre disposition ne cesse de s’enrichir depuis quelques années.

Le but de cet article est de donner quelques clés aux non-contactologues pour ne pas se retrouver mal à l’aise en consultation devant un patient porteur de lentilles de contact rigides. L’idée est de savoir examiner son patient afin de s’assurer que le port de lentille est sécuritaire.

Mme B., 53 ans, va bientôt assister à une cérémonie importante. Elle souhaite être équipée en lentilles pour pouvoir reconnaître les invités de loin, vérifier le plan de table, lire son discours et signer le chèque du fleuriste.

Adapter des patients astigmates en lentilles suscite souvent beaucoup d’appréhension. Lorsque cet astigmatisme ne peut pas être négligé et que l’on doit avoir recours à des lentilles toriques, comment s’en sortir ?

Ce cas clinique d’un patient de 30 ans, suivi pour un kératocône stade 1 œil droit (classification d’Amsler-Krumeich) et un kératocône fruste œil gauche, nous permet de discuter des causes de kératites non infectieuses diffuses spécifiques aux porteurs de lentille sclérale.

Le jeune C., âgé de 13 ans, se présente en consultation d’ophtalmologie pour une adaptation en lentilles. Sa principale motivation est dictée par une plus grande liberté de mouvement lors de la pratique du sport à haut niveau (badminton).

Mme G., 18 ans et sans antécédents particuliers hormis un terrain allergique, nous a été adressée en 2013 au CHRU de Lille pour un kératocône évolutif. L’examen initial retrouvait un astigmatisme important de 6 D lié à un kératocône de stade I. Son acuité visuelle était relativement préservée après une correction optique adaptée (10f/10 et 8/10), mais on notait une amélioration de l’acuité au trou sténopéique, ce qui présageait un gain en lentilles rigides.

La connaissance des géométries de lentilles permet d’orienter le choix de la lentille de première intention selon l’amétropie, les habitudes de port antérieures, le désir d’un port quotidien ou occasionnel… Il existe 2 grandes classes de lentilles : vision alternée et vision simultanée. La lentille universelle confortable et donnant une vision nette à toutes distances reste à découvrir, entre-temps le succès dépend de la bonne corrélation entre géométrie et bonne indication.

Les données de santé publique prédisent 50% de myopes en 2050, soit 5 milliards d’individus. Parmi ceux-ci, 10% auront une myopie supérieure à -6 D [1]. Il existe une corrélation positive entre l’amétropie et les complications médicales oculaires (décollement de rétine, glaucome, maculopathie myopique…). Dans un tel contexte, tous les moyens doivent être mobilisés pour tenter de freiner la myopie à l’âge où elle s’installe, voire avant son installation. De plus en plus d’études montrent des effets bénéfiques des lentilles de contact [2].

Utilisées depuis 2002 en France pour freiner la myopie chez les enfants, ces lentilles rigides connaissent un succès grandissant chez les enfants et les adolescents, d’une part en raison de leur efficacité et d’autre part compte tenu des gammes de correction de plus en plus étendues proposées par les laboratoires. Ces lentilles de prévention et de freination myopique existent sous 2 modes de port différents, pour un même mode opératoire : les lentilles de nuit (les plus anciennes) et les lentilles de jour. Les premières ont pour principal avantage d’entraîner une liberté de…

Qu’est ce qui change ? • Quelle que soit la période, les règles de bonne utilisation des lentilles de contact restent les mêmes. Les patients sont plus attentifs à toutes les consignes depuis la pandémie. • L’intérêt des lentilles de contact augmente à cause de la buée sur les lunettes avec le port du masque.

À l’heure actuelle, il est désormais possible de corriger à peu près tous les patients astigmates et presbytes qui le souhaitent, soit avec des lentilles souples toriques multifocales, soit avec des lentilles rigides multifocales. Chacun sait que l’astigmatisme cornéen est facilement corrigé grâce au ménisque de larmes induit par la présence d’une lentille rigide. La qualité de vision est meilleure et surtout stable. Cela est vrai pour les astigmatismes réguliers, mais plus encore pour les astigmatismes irréguliers, qu’ils soient post-traumatiques, postchirurgie…

Les kératites neurotrophiques correspondent à des ulcères chroniques développés sur des cornées à sensibilité diminuée ou inexistante. Ces ulcères ont de multiples ­étiologies et leur traitement, qui doit tenir compte du terrain de chaque patient et du risque de récidive, n’est pas toujours bien codifié. Nous présentons ici deux cas de patientes pour lesquelles l’adaptation en lentilles sclérales a permis la cicatrisation de l’ulcère.

On estime que 5 milliards de personnes, soit la moitié de la population mondiale, pourraient être myopes d’ici à 2050 [1]. Ralentir et freiner ce phénomène est essentiel.

Les lentilles sclérales sont des lentilles de grand diamètre (supérieur ou égal à 15 mm) passant en pont au-dessus de la cornée et du limbe. Elles se posent sur la sclère. Entre la face postérieure de la lentille et la cornée se trouve un réservoir de larmes de capacité variable. Ces caractéristiques expliquent les différentes indications des lentilles sclérales.

Dernier dossier Contactologie
Mieux comprendre l'adaptation en lentilles multifocales
Coordination : Aurore Muselier-Mathieu

Dossier Contactologie
Les lentilles souples en pratique
Coordination : Aurore Muselier-Mathieu

ECLSO - European Contact Lens Society of Ophthalmologists Congress

Paris - France

Le 49e congrès de l’European contact lens society of ophthalmologists (ECLOS) aura lieu les 2 et 3 septembre au Novotel Tour Eiffel, à Paris. Les thèmes principaux du congrès sont bien sûr les lentilles de contact et la surface oculaire et conduiront les participants à discuter en particulier de la prise en charge de la kératite infectieuse et du potentiel du traitement par UV crosslinking. Les intervenants de l’European dry eye society feront quant
à eux un point sur les dernières nouveautés en matière de sécheresse oculaire, tandis que la session « Scleral Lenses: The Learning Curve » s’attachera à présenter les dernières recherches sur les lentilles sclérales. Le deuxième jour du congrès sera consacré à la prise en charge de la myopie.

Plus d’informations et inscriptions sur www.eclso.eu

Date limite de soumission de résumés : 29 juin.

Date limite d’inscription à tarif préférentiel : 29 juillet

DMLA en pratique

Paris - France

DMLA en Pratique. Journée d'enseignement. Maison de la Chimie. Informations : mail - Programme : Lien

WOC - World Ophthalmology Congress

Forme digitale - Virtuel

38th World Ophthalmology Congress.

Pour plus de renseignements : Lien

ACOS

PARIS - FRANCE

Les 2e Rencontres de l'ACOS (Association des Centres de l'Oeil Sec), se tiendront à Paris, en présentiel à la Maison de la Chimie

Après une première édition réussie, l'Association des Centres de l'Oeil Sec organise ses deuxièmes Rencontres autour de la Sécheresse Oculaire et des pathologies de surface.

Venez participer à une journée d'échanges interactifs et d'ateliers dédiés à la prise en charge moderne de la sécheresse oculaire.

Inscriptions : Lien​​​​​​​

Ophtamania

Forme digitale - FRANCE

1er e-congrès de chirurgies compliquées

Sous forme de e-congrès participatif autour de cas cliniques, échangez avec les experts sur vos chirurgies compliquées

Lien


ESOPRS

Nice - FRANCE

40th ESOPRS Annual Meeting (European Society of Ophthalmic plastic and Reconstructive Surgery)
Informations : Lien

ISER - International Society for Eye Research

Gold coast - Australie

XXIV Biennal meeting of the International Society for Eye Research 

Informations : Lien

Imagerie en Ophtalmologie

Paris - France

Imagerie en Ophtalmologie : de la Théorie à la Pratique

Retrouvez le congrès au New Cap Event Center de Paris

Informations VuExplorer : Lien

SIDUO / VuExplorer

Paris - France

« World Ophthalmic Ultrasound Congress » (SIDUO)

Retrouvez le congrès d'imagerie ophtalmologique SIDUO 2022.

Informations : Lien​​​​​​​


EPOS - European Paediatric Ophthalmological Society

Munich - Allemagne

47th Annual Meeting of the European Paediatric Ophthalmological Society
​​​​​​​Informations : Lien

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site