David Touboul

Tous les articles de cet auteur

Lecture SFO-SAFIR 2022 du Pr Gerd Auffarth

Lecture SFO-SAFIR 2022 du Pr Gerd Auffarth David Touboul CHU de Bordeaux Gerd Auffrath est professeur d’ophtalmologie à l’université d’Heidelberg, en Allemagne. Il est en pointe sur les technologies utilisées pour les implants intraoculaires mais aussi dans d’autres domaines d’excellence chirurgicale. Il dirige en particulier un laboratoire d’expertise indépendant de la qualité optique des implants. Lire la suite

Les iris artificiels en 2022

Le rideau irien est essentiel pour la vision, il permet de sélectionner la quantité de lumière entrante en fonction de la luminosité et la profondeur de champ en fonction de la distance des objets regardés. Le recours à une prothèse irienne peut être légitime en cas de traumatisme, de paralysie (syndrome d’Urrets-Zavalia), d’exérèse tumorale (mélanome), de malformations iriennes (colobomes, aniridies), ou de syndrome irido-cornéo-endothélial. Il est très largement déconseillé à des fins cosmétiques car il impose le positionnement devant l’iris naturel en chambre antérieure, ce qui aboutit à un glaucome sévère et à une décompensation endothéliale inévitable. Cette procédure n’est pas validée et n’est pas pratiquée en Europe. Lire la suite

Formation de fibrine en chambre antérieure : funeste complication pour la DMEK

Nous rapportons le cas d’une patiente de 71 ans, se présentant avec un flou matinal et une baisse d’acuité visuelle bilatérale évoluant depuis plusieurs mois, prédominant à gauche. Notre patiente ne présente pas d’antécédent ophtalmologique hormis une intervention de la cataracte réalisée quelques années avant. La meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) est à 6/10 à droite et 4/10 à gauche. L’examen retrouve une cornea guttata bilatérale, une pachymétrie supérieure à 600 µm aux deux yeux. Le reste de l’examen, notamment le fond d’œil, est sans particularités. Nous diagnostiquons une dystrophie de Fuchs et proposons une prise en charge chirurgicale par greffe endothéliale de type Descemet membrane endothelial keratoplasty (DMEK).   Lire la suite

Corneal collagen cross-linking : bonnes et mauvaises indications

Le corneal collagen cross-linking (CXL) est apparu au début des années 2000 comme le seul recours efficace pour tenter de freiner la progression du kératocône (KC). Bien que les études à son sujet furent initialement critiquées, il est à ce jour devenu la procédure dominante pour stabiliser les cornées bio-mécaniquement faibles. Diverses évolutions sont venues transformer les pratiques initialement stéréotypées. Les indications se sont également diversifiées, dépassant le spectre du KC, ambitionnant des objectifs réfractifs associés et se combinant à d’autres procédures. De nombreux protocoles de CXL sont à présent disponibles et il devient plus compliqué de choisir les bonnes indications et d’écarter les mauvaises. Cet article propose une analyse pragmatique des différentes revendications du CXL pour aider à faire ces choix. Lire la suite

Gestion d’une décompensation endothéliale atypique sur forte hypermétropie

À travers ce cas clinique rare, pris en charge au CHU de Bordeaux, nous tenterons de souligner les particularités de la prise en charge de la greffe endothéliale dans un contexte de forte hypermétropie. Lire la suite

Le diagnostic de l’œil sec en 10 questions

La sécheresse oculaire est une pandémie logique compte tenu de l’évolution environnementale et comportementale de l’humanité. Il s’agit dans la grande majorité des cas d’un trouble fonctionnel et non d’une maladie spécifique reliée à une cause spécifique. Son apparition est donc souvent insidieuse et progressive, les signes physiques survenant en général en amont des signes fonctionnels. Dans ce décor, l’intérêt du dépistage semble évident et son objectif est de pouvoir alerter et réagir suffisamment tôt pour éviter une dégradation durable de la qualité de vision et parfois de la qualité de vie associée. Lire la suite

Lasik et isotrétinoïne : contre-indication absolue ?

Nous rapportons le cas d’un patient âgé de 17 ans ayant consulté au CHU de Bordeaux en juillet 2020 pour une ­rougeur et une douleur à son œil droit. Il nous rapporte avoir été opéré de Lasik aux 2 yeux 3 semaines plus tôt, avec une réfraction préopératoire de +3,00 (-2,00) 15 ° à droite et +2,00 (-1,50) 150 ° à gauche. À l’interrogatoire, on retrouve dans les antécédents généraux une acné traitée par isotrétinoïne (Roaccutane®) depuis 6 mois. Le traitement a été arrêté 1 semaine avant la chirurgie réfractive et le patient a bénéficié de bouchons méatiques inférieurs en préalable à la chirurgie devant une probable sécheresse oculaire (patient traité hors centre).  Lire la suite

Le traitement de l’œil sec en 10 solutions

La prise en charge de la surface oculaire mérite à présent le statut de surspécialité. Elle a souvent été négligée dans le passé parce qu’elle demande une organisation relativement compliquée et qu’elle n’a pas toujours été bien valorisée lors de la formation des médecins. Pour favoriser l’approche de l’œil sec à ceux qui souhaitent la renforcer dans leur pratique, nous avons décidé de partager notre concept de « radar œil sec » – qui fait l’objet du premier chapitre de ce dossier – et de le compléter avec une liste de 10 solutions thérapeutiques que nous jugeons cruciales pour construire une stratégie personnalisée. Lire la suite

Choix de l’anesthésie en ophtalmologie

Le choix de la bonne modalité d’anesthésie oculaire est une donnée primordiale pour le confort du patient et le succès de la chirurgie. Il ne doit pas être négligé mais ajusté au cas par cas. Quelques définitions sont à poser avant d’aborder les avantages et les inconvénients des différentes options. La réglementation concernant l’acte d’anesthésie est évolutive et implique des recommandations officielles qui diffèrent parfois de la réalité des pratiques. Lire la suite

Symposium. Laser Excimer Wavelight : les différents profils d’ablation

Lors de ce symposium sponsorisé par le laboratoire Alcon, les Prs Nassim Bouheraoua et David Touboul ont exposé les différentes options disponibles pour les profils d’ablation du laser Excimer de la plateforme Alcon Wavelight. Lire la suite

Les nouveaux cross-linkings du collagène cornéen

Avec plus de 3 500 références Pubmed sur le sujet sur les 20 dernières années, le cross-linking (CXL) pour kératocône (KC) est un sujet en perpétuelle évolution. Si le protocole de Dresde reste la référence, de nouvelles propositions alternatives ont vu le jour depuis 2003 afin d’améliorer la procédure tout en conservant leur efficacité. Lire la suite

Lasik : le leader

Le Lasik (laser in situ keratomileusis) est de loin la procédure de chirurgie réfractive la plus répandue dans le monde. Précis et efficace, il permet une récupération rapide et présente très peu de complications postopératoires, répondant ainsi parfaitement aux attentes des patients. Les alternatives disponibles ne suffisent pas à freiner sa popularité qui sera encore dynamisée par les perspectives d’amélioration attendues. Lire la suite

Interface patient-soignant augmentée : des outils à mettre en place

La pratique de l’ophtalmologie se modernise rapidement et implique une entrée plus ou moins rapide dans l’ère numérique. Il est désormais possible d’étendre facilement les interactions patients-soignants en amont et en aval de la consultation, et d’optimiser le temps de passage en présentiel ainsi que le temps utile avec le médecin. Une multitude de solutions d’interfaces virtuelles patients-soignants « augmentées » sont à présent en cours de développement. L’objectif de ce bref article est de mettre en perspective les briques technologiques disponibles pour construire et accueillir ce nouveau type d’environnement. Lire la suite

Iatrogénie des anti-inflammatoires en ophtalmologie

Les anti-inflammatoires sont précieux dans l’arsenal thérapeutique de l’ophtalmologiste. Ils servent à limiter l’emballement de la réponse inflammatoire en présence d’un agent pathogène ou d’une dérégulation immunologique, ils aident également à contrôler la cicatrisation tissulaire. Cet emballement se caractérise par un infiltrat cellulaire, une néovascularisation et des exsudats pouvant compromettre de manière définitive la transparence des milieux et la fonction du tissu neurosensoriel. Néanmoins, leur utilisation fréquente expose à des risques iatrogéniques non négligeables qu’il faut bien connaître. Nous proposons d’en faire ici une brève synthèse. Lire la suite

Un cas d’invasion épithéliale récidivante et compliquée

Nous rapportons ici le cas d’une patiente opérée de lasik myopique en 2012. Une retouche a été réalisée aux 2 yeux en 2014 pour régression. Dans les suites opératoires apparaît une invasion épithéliale bilatérale et la patiente est alors orientée vers notre centre. Lire la suite

Information auteur

Email : david.touboul@chu-bordeaux.fr

Etablissement : Centre national de référence pour le kératocône, CHU de Bordeaux, hôpital Pellegrin, Bordeaux

Profession : Ophtalmologiste

Biographie :

Rédacteur en chef des Cahiers d'Ophtalmologie
Ophtalmologiste
Professeur des Universités - Praticien Hospitalier
Responsable du site fondateur du Centre de Référence Nationale du Kératocône (CRNK)
Responsable de l'unité segment antérieur : Pathologies de la surface oculaire - Greffes de Cornées - Glaucome - Contactologie - Chirurgie de la Cataracte - Chirurgie Réfractive et expertise des troubles de la réfraction