Vincent Gualino

Tous les articles de cet auteur

Intelligence artificielle et nouvelles technologies pour le diagnostic et le suivi des pathologies rétiniennes

L’environnement numérique se développe sans cesse et nous apporte chaque jour de nouvelles possibilités d’aide au diagnostic, ou de proposition thérapeutique. L’ergonomie s’est améliorée afin de permettre une délégation complète des acquisitions aux orthoptistes. Mise au point automatique, eye tracker et enfin analyses semi-automatiques autorisent le maniement des OCT ou rétinographes sans l’ophtalmologiste. Tout converge donc aujourd’hui vers le déploiement de la télémédecine et l’usage de l’intelligence artificielle (IA) en ophtalmologie. Lire la suite

Chirurgie maculaire du myope fort

Depuis l’apparition de l’OCT à la fin des années 2000, la découverte, la compréhension et la prise en charge des pathologies maculaires du myope fort ont beaucoup ­progressé. Bon nombre de ces pathologies maculaires sont chirurgicales. L’OCT permet souvent de faire le diagnostic quand le fond d’œil reste difficile à analyser chez ces patients. Il est devenu un instrument incontournable pour poser l’indication opératoire et pour le suivi postopératoire. Il tend aussi à devenir aujourd’hui un instrument chirurgical puisqu’il peut être couplé au microscope opératoire. L’évolution des techniques chirurgicales – les colorants, la vitrectomie sans suture, et bientôt la chirurgie en 3 dimensions – permettent de repousser les indications et d’améliorer le pronostic de ces pathologies. Lire la suite

Treat and Extend Renforcé : un schéma applicable en vraie vie

La prise en charge de la DMLA exsudative est un enjeu de santé publique. Malgré une amélioration régulière de nos pratiques, les dernières études de vraie vie montrent régulièrement qu’en France, les patients sont sous-traités comparativement à certains pays européens. Ce sous-traitement entraîne des gains d’acuité visuelle inférieurs à ceux observés dans les études pivotales [1,2]. Lire la suite

Un cas de syndrome de Susac

Une jeune femme de 24 ans se présente aux urgences ophtalmologiques pour un trouble visuel à type d'amputation du champ visuel supérieur de l'œil gauche datant de 48 heures et amputation temporale supérieure de l'œil droit datant de 24 heures, de survenue brutale. Lire la suite

Chirurgie maculaire : moins invasive qu’une chirurgie de cataracte ?

La chirurgie maculaire s'est grandement simplifiée de nos jours grâce aux récentes innovations technologiques. Si les membranes épimaculaires représentent la principale indication (probablement plus de 80 %), on peut aussi y ajouter les trous maculaires, les schisis du myope fort ou les hématomes sous-rétiniens. Devant un geste devenu beaucoup moins traumatisant pour l'œil, au point de ne pas savoir le lendemain de quel côté le patient s'est fait opérer en le regardant, on peut se demander si le geste est devenu moins invasif qu'une cataracte ? Lire la suite

AAO 2014 - Que retenir dans le domaine de la rétine ?

L'American Academy of Ophthalmology a eu lieu cette année du 17 au 21 octobre 2014 à Chicago. L'actualité sur Compte rendu de congrès la rétine est restée riche sans surprises. Lire la suite

Comparatif Eylea et Lucentis dans la DMLA exsudative

La prise en charge de la DMLA exsudative en France repose, pour l'instant, sur deux ® molécules ayant l'AMM et le remboursement Sécurité Sociale. Le Lucentis (ranibizumab) depuis 2007 et plus récemment l'Eylea® (aflibercept) depuis novembre 2013. L'arrivée de l'Eylea® a renforcé notre arsenal thérapeutique mais notre recul clinique sur cette dernière reste plus faible par rapport au Lucentis® dont notre utilisation en clinique remonte à plus de sept ans. La décision quant à l'utilisation de l'une ou l'autre de ces molécules est actuellement guidée par les résultats des études à notre disposition ainsi qu'à notre propre expérience grandissante.Aucune étude n'a encore clairement comparé ces deux molécules avec le même protocole de traitement. Lire la suite

Choroïdérémie, une histoire de famille

Un jeune homme de 17 ans est adressé pour bilan d'une atteinte rétinienne étiquetée rétinopathie pigmentaire. Il présente une héméralopie depuis son enfance qui a tendance à augmenter ces derniers temps. À l'examen, on retrouve une acuité visuelle à 8/10 P2 à droite et 7/10 P2 à gauche. L'examen des segments antérieurs est normal. Le fond d'œil montre une dépigmentation globale prédominant en périphérie avec une épargne maculaire (figure 1). On ne note pas d'ostéo-blaste en périphérie. Les vaisseaux rétiniens ont un calibre non diminué et la papille a une coloration normale. Lire la suite

Les schémas thérapeutiques dans la DMLA

Le traitement de la DMLA exsudative a été révolutionné par l'avènement des anti-VEGF (bevacizumab, ranibizumab, aflibercept) qui a permis d'apporter une amélioration fonctionnelle chez des patients pour lesquels le pronostic visuel était jusqu'alors peu favorable. Cet article fait le point sur les principaux protocoles de traitement en comparant leurs modalités de réalisation, leurs avantages et inconvénients. Lire la suite

OCT du segment postérieur dans les pathologies chirurgicales

L'amélioration de la définition des OCT, notamment avec la technologie Spectral Domain, permet de segmenter facilement les différentes couches rétiniennes, de la membrane limitante interne à la membrane de Bruch. De plus, l'imagerie en trois dimensions (3D), en plein essor, apporte des informations complémentaires, ce qui nous permet d'affiner le diagnostic étiologique et d'avoir un suivi plus précis de l'anatomie rétinienne. Cet article présente l'apport de l'OCT pour la prise en charge des pathologies maculaires les plus fréquentes. Lire la suite

Avastin vs Lucentis : Zoom sur les études CATT et IVAN

Cet article reprend les principaux résultats des études CATT et IVAN comparant Lucentis et l'Avastin dans le traitement de la DMLA exsudative, en articulant cette comparaison autours de trois grandes questions : l'efficacité, les schémas thérapeutiques et la tolérance. Lire la suite

Premières images du Mutlicolor TM - Scanning Laser Imaging

Cet article prtésente en avant-première quelques images obtenues grâce au nouveau module Multicolor™ – Scanning Laser Imaging de l’angiographe-OCT combiné Spectralis® (Heidelberg Engineering). Lire la suite

Prise en charge pratique des corps étrangers intraoculaires

La traumatologie est un motif fréquent de consultation aux urgences ophtalmologiques [1]. Le corps étranger intraoculaire (CEIO) est la situation redoutée, pouvant aller jusqu’à la perte fonctionnelle et même anatomique de l’oeil. Il faut savoir y penser, même devant un examen clinique quasi normal, afin de mettre en place rapidement une prise en charge adaptée. Lire la suite

Ozurdex en pratique, retour d’expérience : les questions que vous vous posez

  Avec la participation de : - Valérie Krivosic, Centre ophtalmologique de l’Odéon et hôpital Lariboisière, Paris - Sylvia Nghiem-Buffet, Centre d’imagerie et de laser, Paris et hôpital Avicenne, Bobigny - Wilfried Roquet, Centre d’ophtalmologie Blatin, Clermont-Ferrand - Benjamin Wolff, Fondation A. de Rothschild, Paris - Alain Zourdani, Nice Retina, Centre de la DMLA, Nice.        Lire la suite

Dépôts de matériel sous-rétiniens

  Le jeudi de la rétine du 8 décembre 2011 a réuni autour du thème des dépôts de matériel sous-rétiniens les services d’ophtalmologie de Lariboisière, Créteil, des 15/20 et du Centre d’imagerie et de laser (CIL). La séance a été animée par Salomon Yves Cohen en partant d’un article publié par l’équipe de L.A. Yannuzzi dans Retina sur une analyse multimodale de 90 yeux présentant des dépôts vitellins acquis. Nous rapportons ici les plus belles images de cet exposé qui montrent que les dépôts vitellins ne s’arrêtent pas à la maladie de Best ou à la dystrophie pseudo-vitelliforme de l’adulte mais peuvent survenir sur de nombreuses autres pathologies.      Lire la suite

Information auteur

Email : vincent.gualino@gmail.com

Etablissement : Clinique Honoré-Cave, Montauban ;CHU Purpan, Toulouse ; CHU Lariboisière, Paris

Profession : Ophtalmologiste

Biographie :

Rédacteur en chef des Cahiers d'Ophtalmologie