Florence Malet

Tous les articles de cet auteur

S38 : Approches pratiques de problèmes de surface oculaire liés aux lentilles

La présence d'une lentille de contact sur la surface oculaire est source de modification de la physiologie de cette surface et tout particulièrement au niveau de la couche des larmes puisqu'elle va partitionner le film lacrymal en deux parties : face avant de la lentille et face postérieure de celle-ci. Avec l'apport de la microscopie confocal, il existe également des modifications physiologiques métaboliques et histologiques bien évaluées de la cornée (épithélium, stroma et endothélium), de la conjonctive et du limbe. Nous développerons plus particulièrement le film lacrymal avec ses modifications biophysiques et biochimiques chez le porteur de lentilles car la sècheresse oculaire produite par évaporation peut être source d'inconfort conduisant à l'abandon de port. Les effets indésirables sur la surface oculaire liés au port de lentilles seront développés en deux parties : les « évitables » et les « non prévisibles » qui peuvent constituer de véritables complications. Les modifications « évitables » de problème de surface oculaire sont représentés par : les atteintes cornéennes avec prise de fluo dans le syndrome 3h-9h, les toxicités liés au produits d'entretien (SICS syndrome), les kératites inférieures par sécheresse, les ventousages et « frooth » de lentilles rigides. Les atteintes conjonctivales, en dehors des mauvaises adaptations de lentilles souples par serrage, sont le témoin d'une sècheresse oculaire marquée par la présence de plis conjonctivaux (LIPCOF) et d'une modification de la ligne de Marx. Grâce à la disponibilité de lentilles hautement perméables à l'oxygène aussi bien souples que rigides, les complications hypoxiques ne devraient plus être d'actualité aujourd'hui. Nous détaillerons plusieurs tableaux à ne pas méconnaître : hypoxie aiguë, hypoxie chronique et corneal war- page. La survenue d'une conjonctivite papillaire géante, d'une kératoconjonctivite limbique supérieure, d'un ptosis sont des événements moins prévisibles, tout comme celle d'un infiltrat cornéen dont la prise en charge rapide reste fondamentale. Dans certaines pathologies de surface oculaire, l'utilisation de lentilles sclérales ou cornéo-sclérales peuvent apporter une grande amélioration à la fois visuelle et fonctionnelle. Lire la suite

3e rapport international du TFOS sur l’inconfort en lentilles

Le TFOS (Tear Film & Ocular Surface Society) a été créé en 2000 à l'initiative de David Sullivan à Boston. Cette société regroupe 80 pays à laquelle participent des cliniciens, des chercheurs et des représentants de l'industrie. Deux rapports que vous connaissez ont déjà été publiés, l'un sur la sècheresse oculaire (le DEWS, International Dry Eye WorkShop) en 2007 et l'autre sur le dysfonctionnement des glandes de Meibomius (MGD) en 2011. Lire la suite

La Kerasoft IC, une nouvelle lentille souple en silicone-hydrogel pour la correction de l’astigmatisme irrégulier

La correction des astigmatismes irréguliers appartient au domaine de la contactologie, seul moyen d'obtenir une bonne récupération de l'acuité visuelle. Les lentilles les plus adaptées en termes de performances sont les lentilles rigides gaz perméables dont les géométries multiples permettent, par le biais du ménisque des larmes obtenue sous la lentille, de régulariser les asymétries cornéennes. Cependant, certains patients n'arrivent pas à obtenir un confort de port suffisant malgré des essais d'amélioration de la tolérance avec un système de piggy-back. Pour eux, une nouvelle lentille souple en silicone-hydrogel dont l'épaisseur va tendre à masquer les irrégularités cornéennes est une option très intéressante. Nous avons évalué la lentille Kerasoft IC (Irregular Cornea). Lire la suite

"Hots topics" du BCLA

La conférence annuelle du BCLA (British Contact Lens Association) s'est tenue à Manchester du 6 au 9 juin dernier. Elle représente actuellement un rendez-vous annuel important des spécialistes en lentilles de contact, avec plus de 52 pays représentés et 1500 participants cette année. Beaucoup de projets sont encours et nous apporteront certainement des réponses thérapeutiques dans les années à venir. La contactologie reste bien active comme l'a montré le nombre de communications et de posters. Nous avons retenu quelques thèmes abordés au cours de cette réunion qui nous ont semblé intéressants. Lire la suite

Adaptation en lentilles du kératocône : guidelines du CNRK

Le kératocône est une maladie cornéenne ectasiante très hétérogène. Le CNRK (Centre national de référence du kératocône) a pour but depuis ces dernières années d'homogénéiser les pratiques médicales concernant la prise en charge de cette maladie. Suivant le stade de la maladie, le traitement de cette affection repose sur le trépied : lentille rigide, cornéoplastie (antérieure ou postérieure) et kératoplastie lamellaire antérieure profonde. Lire la suite

Nouvelles greffes de cornée, nouvelles adaptations en lentilles?

Les techniques de chirurgie des greffes de cornée ont changé ces dernières années et les indications des kératoplasties transfixiantes ont peu à peu diminué au profit des kératoplasties lamellaires. Nous reverrons les indications et avantages de ces techniques chirurgicales et les éventuelles indications et techniques d'adaptation en lentilles après ce type de greffes. Lire la suite

Contactologie : confort et lentilles de contact

Le rapport de la SFOALC 2011 a été consacré au « Confort et lentilles de contact ». Coordonné par Louisette Bloise, ce thème est abordé en trois parties : le patient, les lentilles de contact et les solutions d'entretien. L'analyse de ces trois éléments est indispensable pour bien comprendre les problèmes ressentis par le patient, l'importance de certains paramètres des lentilles dans ce confort et enfin l'évaluation de l'entretien dont on connaît mieux maintenant la participation au succès d'une adaptation. Lire la suite

Cas Clinique. Illustration d'une adaptation en lentilles sclérales

Ce cas clinique montre une adaptation en lentille sclérale chez un patient dont l'oeil droit a été opéré d'une kératoplastie perforante et dont l'oeil gauche présente un kératocône stade 4 pour lequel une lentille rigide puis un piggy-back n'ont pas donné satisfaction pour des raisons d'inconfort. Lire la suite

Cas Clinique : Réadaptation en lentille après chirurgie du glaucome

Une femme de 48 ans, d'origine guadeloupéenne, porte des lentilles souples depuis 20 ans pour la correction d'une myopie d'environ -8 D aux deux yeux. Il s'agit de lentilles souples en hydrogel qu'elle renouvelle annuellement. Elle présente par ailleurs un glaucome chronique à angle ouvert traité médicalement depuis six ans. La tension oculaire est mal contrôlée au niveau de l'oeil droit malgré une trithérapie locale. Lire la suite

Echos de la SFO 2012

Comme tous les ans, les Cahiers d'Ophtalmologie sont heureux de vous proposer les échos de la SFO rédigés par les membres de notre comité de rédaction par spécialité Lire la suite

Cas Clinique : Pathologie cornéenne et lentilles de contact. Lentilles mini-sclérales

Les lentilles mini-sclérales sont particulièrement intéressantes dans les cas particu- liers de cornées très asymétriques en échec d’adaptation de LRGP. L’utilisation de matériaux à haut Dk en permet l’utilisation sur des cornées dont le comptage cellulaire endothélial est faible. Il existe un renouveau important de ce type de lentilles rigides de très grand diamètre comme en témoignent les publications récentes. La diffusion de leur utilisation et des règles d’adaptation spécifiques, soutenue par les laboratoires français de lentilles rigides spécialisés dans les lentilles techniques (Syffoc), devrait très rapidement permettre une utilisation simplifiée de ces lentilles mini-sclérales à haut Dk.     Lire la suite

L’adaptation en lentilles de contact des enfants porteurs d’un kératocône

L’adaptation de lentilles chez l’enfant porteur d’un kératocône est particulièrement importante en termes de développement visuel lorsque les lunettes ne peuvent plus corriger l’astigmatisme irrégulier. La tolérance des lentilles rigides est souvent satisfaisante avec un temps d’adaptation souvent plus court que chez l’adulte ainsi que l’on montré des évaluations réalisées chez les enfants adaptés en lentilles rigides pour des amétropies simples. La surveillance de l’évolution du kératocône est un paramètre essentiel très spécifique chez l’enfant.     Lire la suite

Réadaptation en lentille après chirurgie du glaucome

Une femme de 48 ans, d’origine guadeloupéenne, porte des lentilles souples depuis 20 ans pour la correction d’une myopie d’environ -8 D aux deux yeux. Il s’agit de lentilles souples en hydrogel qu’elle renouvelle annuellement. Elle présente par ailleurs un glaucome chronique à angle ouvert traité médicalement depuis six ans. La tension oculaire est mal contrôlée au niveau de l’œil droit malgré une tri- thérapie locale. L’excavation papillaire droite est à 0,8 et le déficit du champ visuel important à droite (MD -12Db). Une chirurgie du glaucome est décidée avec utilisation de mitomycine en raison des facteurs de risques associés (mélanodermie, terrain familial). À un mois en post-opératoire, elle souhaite de nouveau porter ses lentilles  Lire la suite

Information auteur

Email : florencemalet@free.fr

Etablissement : Bordeaux

Profession : Ophtalmologiste