Echographie

Les inlays cornéens synthétiques, tels les implants Raindrop Near Vision® (Optics Medical) et Kamra® (CorneaGen), arrivés sur le marché ces dernières années avaient pour but d’améliorer la vision de près chez des patients presbytes. Cependant, ils posent des problèmes de tolérance et exposent à des complications, notamment à des phénomènes inflammatoires locaux qui peuvent entraîner une opacification cornéenne. Cela a d’ailleurs conduit au retrait du marché de l’implant Raindrop Near Vision® à la suite d’une alerte de sécurité de la Food and Drug Administration…

Il est indéniablement reconnu que la tomographie par cohérence optique (OCT) a représenté l’innovation d’imagerie la plus marquante des 20 dernières années en ophtalmologie. Après avoir conquis le domaine de la rétine, elle s’est répandue dans les champs adjacents de l’imagerie du segment antérieur. En 2020, la topographie cornéenne par OCT (TC-OCT) arrive à maturité et interroge sur ses performances, ses limites et ses perspectives. Cet article propose une mise au point sur ce nouveau tournant dans le domaine de l’imagerie cornéenne.

Le glaucome est une pathologie fréquente pouvant, en l’absence de diagnostic et de prise en charge, conduire à la cécité. La prévalence du glaucome va augmenter fortement dans les décennies à venir, du fait du vieillissement de la population, aussi bien dans les pays occidentaux que dans ceux en développement. L’organisation classique, avec une consultation ophtalmologique « en face à face », ne permettra donc pas une prise en charge convenable de tous, et d’autres organisations telles que la télémédecine et l’aide à l’interprétation des données par l’intelligence…

Révolution thérapeutique de ce millénaire, les anti-VEGF permettent de préserver la vision de patients atteints de néovaisseaux choroïdiens (DMLA humide, forte myopie, néovaisseaux inflammatoires ou idiopathiques) ou d’œdèmes maculaires vasculaires (œdème maculaire diabétique, occlusion veineuse rétinienne…). Si leur administration intravitréenne est plutôt bien acceptée par les patients, ils présentent toutefois l’inconvénient d’être un traitement suspensif et de nécessiter un traitement chronique par plusieurs injections annuelles, jusqu’au maximum une injection…

L’environnement numérique se développe sans cesse et nous apporte chaque jour de nouvelles possibilités d’aide au diagnostic, ou de proposition thérapeutique. L’ergonomie s’est améliorée afin de permettre une délégation complète des acquisitions aux orthoptistes. Mise au point automatique, eye tracker et enfin analyses semi-automatiques autorisent le maniement des OCT ou rétinographes sans l’ophtalmologiste. Tout converge donc aujourd’hui vers le déploiement de la télémédecine et l’usage de l’intelligence artificielle (IA) en ophtalmologie.