Echographie

Nous faisons face à une augmentation importante de la prévalence de la myopie dans le monde, touchant de façon prépondérante l’Asie. Dans les grandes métropoles, Singapour, Taïwan et Tokyo par exemple, la prévalence de la myopie chez les jeunes adultes est supérieure à 80%, avec des taux de myopie forte de près de 20%. La ­patho­génie de la myopie forte est complexe, d’une part parce que la définition de la myopie forte n’est pas consensuelle, d’autre part parce que la pathogénie de la myopie est différente de la pathogénie de ses complications. Pour plus de clarté,…

La myopie s’installe soit dans la petite enfance, soit à l’adolescence, et progresse régulièrement (de 0,5 à 1 dioptrie par an) pour se stabiliser vers l’âge de 25 ans [1]. Le degré final est d’autant plus fort que la survenue est précoce. Ainsi, les myopies déclenchées dans l’enfance ont un fort potentiel d’évolution vers la myopie forte et leur contingent de complications. Un des enjeux actuels du dépistage visuel est ainsi la mise en évidence précoce de la myopie.

La myopie forte est la première cause de néovascularisation du sujet de moins de 50 ans. La survenue précoce des néovaisseaux choroïdiens dans la vie et la baisse d’acuité visuelle qu’ils entraînent affectent grandement l’activité professionnelle des patients, avec un impact socio-économique important, surtout en Asie où la prévalence de la myopie forte est importante. Malgré l’avènement des anti-VEGF, le pronostic des néovaisseaux choroïdiens du myope reste mauvais à long terme en raison de cicatrices maculaires séquellaires.

Depuis l’apparition de l’OCT à la fin des années 2000, la découverte, la compréhension et la prise en charge des pathologies maculaires du myope fort ont beaucoup ­progressé. Bon nombre de ces pathologies maculaires sont chirurgicales. L’OCT permet souvent de faire le diagnostic quand le fond d’œil reste difficile à analyser chez ces patients. Il est devenu un instrument incontournable pour poser l’indication opératoire et pour le suivi postopératoire. Il tend aussi à devenir aujourd’hui un instrument chirurgical puisqu’il peut être couplé au microscope opératoire.…

Une jeune femme âgée de 29 ans se présente en consultation pour une baisse d’acuité visuelle bilatérale progressive de près et de loin, associée à une gêne à la conduite nocturne et en conditions de luminosité intense. Elle présente comme antécédents, une hyperferritinémie et une anémie chronique par carence martiale, supplémentée en fer en cours d’exploration.