Michel Puech

Tous les articles de cet auteur

Cataracte - Biométries difficiles

La biométrie est une étape clé dans la chirurgie de la cataracte. Elle permet de déterminer en préopératoire la puissance de l'implant intraoculaire pour obtenir l'amétropie souhaitée pour le patient. Sa précision a beaucoup évolué lors de ces dernières années en même temps que les techniques opératoires. Depuis les travaux de Drexler en 1998, nous savons que la précision réfractive dépend de quatre paramètres indépendants: précision des mesures, précision des formules, précision de la technique chirurgicale et précision intrinsèque des implants. Les principales sources d'erreurs de la biométrie sont les erreurs de mesure de la kératométrie, de la profondeur de chambre antérieure et de la longueur axiale. Lire la suite

Appareils d'imagerie pour l'étude de la cornée et du cristallin

  L'imagerie de la cornée et du segment antérieur ainsi que les techniques de calcul d'implant en cas de chirurgie cristallinienne permettent d'obtenir des informations de plus en plus pertinentes pour l'amélioration du confort du patient après chirurgie. Les différents appareils d'imagerie peuvent par ailleurs être une aide au diagnostic ou à l'analyse d'un résultat réfractif discordant du résultat escompté en matière de chirurgie réfractive et en matière de chirurgie du cristallin. La multiplication des matériels de mesures ou d'imagerie pousse à être plus sélectif sur le choix des appareils essentiels à notre pratique courante.   Lire la suite

Imagerie du glaucome

L'imagerie du glaucome, en pleine évolution, permet d'analyser à la fois les structures anatomiques dépendantes des atteintes glaucomateuses, mais aussi la fonction du nerf optique. L'intérêt d'une détection précoce de la maladie glaucomateuse pousse à réaliser l'imagerie la plus performante pour la détection la plus précoce possible soit d'une atteinte fonctionnelle, soit d'une atteinte anatomique, dans le but d'instaurer un traitement dès les premiers signes d'atteinte oculaire liés à l'hypertonie. Lire la suite

Imagerie de la rétine

L’imagerie rétinienne a profité de progrès rapides en quelques années avec notamment l’arrivée des appareils OCT permettant des images en coupe de très haute résolution. La meilleure connaissance de la situation rétinienne et maculaire des patients atteints d’altération du fond d’oeil permet de mieux guider les indications thérapeutiques et de suivre les évolutions après traitement. Le congrès « Imagerie en ophtalmologie : de la théorie à la pratique », dont la deuxième édition a eu lieu en octobre 2011 à Paris, a permis de faire le point sur les différents types d’imagerie, notamment sur l’exploration complémentaire de la rétine. Lire la suite

Imagerie du segment antérieur par OCT

L’analyse sémiologique dans le glaucome est basée sur l’examen clinique comme la gonioscopie. L’imagerie dite « en coupe » apporte un complément d’information et souvent une nouvelle sémiologie permettant soit de compléter, soit de confirmer avec certitude les éléments cliniques. En effet, la gonioscopie permet-elle de distinguer des kystes irido-ciliaires en arrière de l’iris ou encore de mesurer de manière quantitative l’ouverture de l’angle irido-cornéen ? A contrario, l’imagerie de l’angle permet-elle de déterminer le degré de pigmentation du trabéculum ? Il s’agit donc d’une complémentarité, à l’image de l’OCT maculaire en complément du fond d’œil dans les pathologies maculaires. Lire la suite

Information auteur

Email : m-puech@orange.fr

Etablissement : Centre Explore Vision, Paris

Profession : Ophtalmologiste