Adil El Maftouhi

Tous les articles de cet auteur

OCT : l’intelligence de l’épithélium

Les récentes évolutions de l’imagerie cornéenne par OCT ont permis d’individualiser l’épithélium cornéen et de générer une cartographie pachymétrique de son épaisseur, mettant en perspective ses capacités de compensation et de remodelage en fonction des différents troubles de la surface oculaire et des modifications du stroma cornéen. La carto graphie épithéliale cornéenne suscite de plus en plus d’intérêt en pratique clinique et nous allons évoquer les principales conditions des remaniements de l’épithélium cornéen observés à l’aide de la cartographie épithéliale en OCT. Lire la suite

OCT et sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire est une pathologie multifactorielle qui affecte les larmes et la surface oculaire et qui peut entraîner des lésions de l’épithélium conjonctival et cornéen. Malgré des études ayant déjà montré des facteurs de prolifération et de différenciation de l’épithélium conjonctival, on en sait encore peu sur la prolifération et les modifications de l’épithélium cornéen. Nous rapportons, au travers de cet article, la morphologie de l’épithélium cornéen au cours de différents degrés de sécheresse oculaire et l’intérêt de l’OCT dans l’évaluation de la surface oculaire. Lire la suite

OCT and dry eye syndrome

Dry eye syndrome is a multifactorial pathology involving tears and the ocular surface, which can cause lesions of the conjunctival and corneal epithelium. Previous studies have indicated several factors responsible for the proliferation and the differentiation of the conjunctival epithelium. However, little is known about the proliferation and other changes that may occur in the corneal epithelium. This study describes the correlation between morphological changes of the corneal epithelium and the different degrees of dry eye syndrome and effectiveness of optical coherence tomography (OCT) in ocular surface evaluation. Lire la suite

OCT-angiographie et rétinopathie radique

La rétinopathie radique représente un enjeu visuel important dans les suites du traitement conservateur des tumeurs malignes intraoculaires ; mais aussi dans les suites du traitement par radiothérapie des cancers de voisinage en particulier les tumeurs cérébrales et de la sphère ORL. Lire la suite

Optimiser son acquisition en OCT-angiographie

L’OCT-A (OCT-angiographie) représente une évolution de l’OCT dit « en face » constitué de nombreux B-scans avec des temps d’acquisition plus longs que le simple B-scan et donc plus propices aux artéfacts liés aux mouvements du patient, aux microsaccades de fixation ou simplement aux pertes de fixation. Malgré l’évolution des logiciels et l’incrémentation de l’Eye-tracking, ces micro-artéfacts ont une conséquence directe sur la qualité des images de l’angiogramme. Cependant, il est possible de limiter leur participation lors de l’acquisition avec quelques précautions à considérer. Nous évoquerons les principaux éléments dont il faudra tenir compte lors de l’acquisition pour optimiser sa projection OCT-A (fonctionnel) et OCT « en face » pour en faciliter son analyse mais également l’importance de la segmentation qui pondère la projection de l’OCT-A.   Lire la suite

Les pièges diagnostiques les plus fréquents en DMLA

L'OCT est un examen simple à réaliser, non invasif, très précis dans la visualisation des anomalies rétiniennes et sous-rétiniennes de la DMLA. De ce fait, il existe une tendance à vouloir analyser la DMLA en s'appuyant de manière isolée sur les données de l'OCT qui sont parfois interprétées de manière binaire «fluide or not fluide». Or, à l'époque de l'imagerie multimodale, cette démarche simpliste nous expose à des erreurs diagnostiques multiples qui risquent de compromettre le devenir fonctionnel de nos patients. Cet article décrit les principales pathologies et configurations anatomiques pouvant simuler une DMLA exsudative et pour lesquelles l'imagerie multimodale est contributive. Lire la suite

Angiographie-OCT : premier retour d’expérience

L'angiographie-OCT est une nouvelle technique d'imagerie représentant une évolution de l'OCT en face qui permet de visualiser le flux à l'intérieur des vaisseaux rétiniens et choroïdiens sans injection de produit de contraste. De nombreux prototypes d'angiographie-OCT sont en cours de développement mais un seul appareil est d'ores et déjà disponible en clinique : le XR Avanti de la société américaine Optovue.Cet article va nous permettre de partager notre expérience de l'utilisation de ce système et préciser son intérêt en clinique. Lire la suite

Information auteur

Email : adortho@hotmail.com

Etablissement : Centre Ophtalmologique Rabelais, Lyon ; CHNO des Quinze Vingt, Paris

Profession : Orthoptiste