Raphaël Thouvenin

Tous les articles de cet auteur

Les membranes épirétinienne et leurs conséquences sur la microarchitecture maculaire

Les membranes épirétiniennes maculaires (MER) représentent une pathologie rétinienne courante qui affecte environ 10% des sujets de plus de 70 ans. Elles sont caractérisées par une prolifération fibrocellulaire gliale avasculaire bénigne. La contraction de ces MER provoque un plissement plus ou moins sévère de la macula et peut alors entraîner une gêne fonctionnelle. Leur physiopathogénie précise reste partiellement élucidée : elles sont chronologiquement liées à la survenue du décollement postérieur du vitré et leur incidence augmente avec l’âge. Lire la suite

Information auteur

Email : raphthouvenin@gmail.com

Etablissement : Ophtalmopôle de Paris, Hopital Cochin

Profession : Assistant spécialiste - Ophtalmologie