Elodie Bousquet

Tous les articles de cet auteur

Syndrome des taches blanches du fond d’œil : rappels et nouveautés

Le syndrome des taches blanches désigne un ensemble de pathologies inflammatoires caractérisées par la présence de lésions blanchâtres rétiniennes ou choroïdiennes. Ces pathologies affectent de façon privilégiée les femmes jeunes, volontiers myopes, et sont dans la majorité des cas idiopathiques. La physiopathologie reste mal élucidée mais un syndrome pseudo-grippal peut précéder l’apparition des premiers symptômes, suggérant une atteinte inflammatoire « auto-immune ». Lire la suite

Choriorétinopathie séreuse centrale : quel traitement en 2019 ?

Les progrès récents en imagerie multimodale ont permis de mieux analyser la choriorétinopathie séreuse centrale (CRSC) et de la classer parmi les pachychoroïdes. La CRSC se définit aujourd’hui par un décollement séreux rétinien (DSR) associé à un ou plusieurs décollements de l’épithélium pigmentaire et à une augmentation de l’épaisseur choroïdienne. Lire la suite

Quelle prise en charge dans le traitement des CRSC chroniques ?

La choriorétinopathie séreuse centrale (CRSC) peut se présenter sous différentes formes cliniques avec un pronostic visuel variable. Dans sa forme aigüe, la résolution spontanée de la poussée en quelques semaines est la règle et une simple surveillance peut être proposée. En revanche, les formes récidivantes et chroniques peuvent poser de réelles difficultés thérapeutiques et entraîner des altérations irréversibles des photorécepteurs responsables d’une baisse de l’acuité visuelle. Plusieurs options thérapeutiques sont alors envisageables : le laser sur le point de fuite, la photothérapie dynamique (PDT) demi-fluence ou encore les antagonistes du récepteur minéralocorticoïde. Toutefois, aucun des traitements utilisés pour la CRSC n’a à ce jour d’autorisation de mise sur le marché (AMM). Il existe très peu d’études randomisées contrôlées évaluant l’efficacité des différents traitements et les études publiées évaluant les résultats à long terme après la première année sont peu nombreuses et portent essentiellement sur les effets de la PDT demi-fluence. Lire la suite

Choriorétinopathie séreuse centrale : quand débuter un traitement par Inspra® ou Aldactone® ?

Plusieurs études ont mis en évidence un effet potentiel des antagonistes du récepteur minéralocorticoïde dans le traitement des CRSC chroniques. Cependant, leur efficacité dans cette indication doit être démontrée par une étude randomisée contrôlée de grande taille. Deux produits, la spironolactone (Aldactone®) et l'éplérénone (Inspra®), sont actuellement utilisés hors AMM dans le traitement des CRSC chroniques. Cet article indique quand et comment les prescrire. Lire la suite

Information auteur

Email : bousquetelodie29@gmail.com

Etablissement : Hôpital Cochin, AP-HP, université Paris 5, Sorbonne Paris Cité, Paris

Profession : Ophtalmologiste