Apport de l’imagerie grand champ en oncologie oculaire

Le diagnostic des tumeurs intraoculaires repose en grande partie sur l'examen clinique. Il permet par la suite de proposer des examens complémentaires orientés. Le bilan habituel est alors le suivant : rétinophotographies couleur, clichés en lumière rouge, angiographie à la fluorescéine et au vert d'indocyanine, OCT avec techniques de visualisation optimale de la choroïde (EDI, Swept Source) et l'échographie B, indispensable. L'imagerie très grand champ peut, elle, être d'une aide précieuse à la fois au moment du diagnostic initial mais également dans le suivi et la prise en charge thérapeutique.

Auteurs

  • Sarah Tick

    Ophtalmologiste

    CHNO des Quinze-Vingts, Paris

  • Eric Frau

    Ophtalmologiste

    CHNO des Quinze-Vingts, Paris

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous