Traitement de la DMLA exsudative. Quelle imagerie réaliser lors du suivi ?

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) représente un vrai problème de santé publique étant donné le nombre de patients atteints, qui dépasse le million en France, et vu la disponibilité actuelle de médications qui nécessitent une réutilisation régulière sur une durée d'au moins deux à trois ans pour être réellement efficaces sur le long terme. Un dernier problème, et non des moindres, est le mode d'administration de ces traitements qui est relativement invasif (voie intravitréenne) et plus ou moins bien supporté par les patients,même si les complications restent très rares. Connaissant ces données, on comprend vite que le suivi de ces patients pose un réel défi d'organisation et de choix des critères d'appréciation de l'évolution de la maladie pour garantir, à terme, la meilleure acuité visuelle possible.

Auteurs

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous