Sylvie Berthemy-Pellet

Tous les articles de cet auteur

Lentilles rigides toriques : adaptation simplifiée

Les LRPG (lentilles rigides perméables au gaz) toriques sont destinées à équiper des astigmatismes résiduels sur LRPG sphériques censées corriger un astigmatisme cornéen inférieur à 2-2,5 D et des astigmatismes internes ou mixtes. Cet article rappelle les règles de leur adaptation. Lire la suite

Les particularités de l’adaptation du myope en lentilles. Les lentilles

Les lentilles de contact adaptées à la myopie sont les lentilles souples hydrogel et les lentilles rigides perméables au gaz. Cet article fait le point sur ce qu'il y a à savoir sur ces deux types de lentilles. Lire la suite

Les particularités de l’adaptation du myope en lentilles. Les troubles oculo-moteurs et de l’adaptation potentiels

  La myopie n'est pas qu'une simple anomalie de réfraction. Ses conséquences optiques peuvent induire des modifications de la taille des images ainsi que des troubles oculo-moteurs et de l'accommodation. La correction en lentille de contact modifie les relations accommodation-convergence qu'il est important de connaître pour ne pas décompenser un trouble oculomoteur latent.     Lire la suite

Les particularités de l’adaptation du myope en lentilles. Examen clinique

Les particularités anatomiques des yeux forts myopes impliquent un examen minutieux avant l'adaptation et pendant le suivi du patient. Une partie de cet examen sera centré sur les différents paramètres pouvant influencer l'adaptation elle-même ; l'autre partie recherchera les complications potentielles liées à la myopie forte. En effet, il ne faut pas oublier que ces yeux sont pathologiques et qu'au-delà d'améliorer la qualité de vision, l'adaptation en lentilles de contact permet de suivre et de dépister ces complications. Lire la suite

L'adaptation chez l'enfant

Les lentilles chez l'enfant avant 10 ans ne doivent être proposées que pour des motifs médicaux : amélioration de l'acuité visuelle et/ou de la motricité oculaire. Vers 8 ans, on peut être amené à équiper un enfant pour d'autres motifs spécifiques (sport, danse...). Au début de l'adolescence, les motifs d'équipement s'élargissent aux demandes esthétiques ou pratiques, comme chez l'adulte. Les parents gardent la responsabilité de la décision finale, l'ophtalmologiste engageant la sienne quant à l'innocuité de son équipement sur ces yeux en devenir. C'est pourquoi les lentilles rigides restent la référence. Un essai en lentilles souples (LSH) silicone-hydrogel ne peut être envisagé qu'après échec des LRPG (lentilles rigides perméables aux gaz). Lire la suite

Information auteur

Email : sylvie_berthemy@yahoo.fr

Etablissement : Grenoble

Profession : Ophtalmologiste