Quelles sont les données récentes de l'uvéite associée à l'antigène HLA-B27 ?

L’uvéite antérieure aiguë associée à l’antigène HLA-B27 reste la première cause d’uvéite dans la plupart des pays occidentaux. En l’absence de traitement rapide, le risque principal est la formation de synéchies iridocristalliniennes, et, en cas d’inflammation persistante ou suraiguë, la survenue d’un oedème maculaire cystoïde qui va conditionner le pronostic visuel. De nouveaux concepts thérapeutiques se dégagent, notamment les biothérapies prescrites en cas de rhumatismes inflammatoires associés

Auteurs

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous