Paul Dighiero

Tous les articles de cet auteur

Évaluation de 3 plateformes de lumière pulsée intense dans le dysfonctionnement des glandes de Meibomius

Le dysfonctionnement des glandes de Meibomius (DGM) représente l’une des plus fréquentes (voire la plus fréquente) des pathologies oculaires auxquelles est confronté un ophtalmologiste du XXIe siècle. La prévalence de la pathologie de la surface oculaire est considérable dans les centres ophtalmologiques de premier recours. L’arsenal thérapeutique et les outils diagnostiques ne cessant de s’enrichir, il nous semble indispensable que les ophtalmologistes soient sensibilisés à la prise en charge moderne de cette pathologie qui est potentiellement invalidante en cas de retard diagnostique. Nous avons donc évalué, dans notre centre ophtalmologique de Barbizon – Pays de Fontainebleau, les 3 plateformes de traitement du DGM par lumière pulsée disponibles en France en 2020. Lire la suite

Le chalazion multirécidivant

Le chalazion est défini comme une lésion inflammatoire d’une glande de Meibomius au niveau du tarse palpébral. Cette tuméfaction palpébrale dite « bénigne » est facilement reconnue à l’examen clinique. Elle réalise une atteinte inflammatoire de la glande, faisant suite à l’obturation du canal glandulaire excréteur. Le chalazion peut intéresser une ou plusieurs paupières, voire plusieurs glandes à l’intérieur d’une même paupière. Lorsque le traitement médical par pommades antibio-corticoïdes n’est pas suffisant, on propose la plupart du temps un traitement chirurgical avec excision. Nous présentons dans cet article 2 cas cliniques de patients suivis dans notre centre pour un problème de chalazions récidivants. Lire la suite

Évaluation de 4 meibographes pour le diagnostic de l’atrophie des glandes de Meibomius

La meibographie est une technique qui permet d’évaluer la morphologie des glandes de Meibomius in vivo, de manière non invasive et sans désagréments pour le patient. La plupart des meibographes actuels utilisent la lumière infrarouge pour visualiser directement les structures glandulaires mais les plus sophistiqués permettent une analyse en transillumination avec un « éverseur » de paupières muni d’une source de lumière infrarouge qui produit des images ressemblant à un « négatif ». Nous vous proposons ici un comparatif de 4 appareils testés pendant au moins 30 jours par des opérateurs entraînés. Lire la suite

Corrélation entre l’atrophie de l’épithélium cornéen et l’atrophie des glandes de Meibomius dans 2 cas de kératocône

La meibographie est une technique récente qui nous permet d’évaluer in vivo la morphologie des glandes de Meibomius (GM), de manière non invasive et sans désagréments pour le patient. Nous la pratiquons de manière systématique lors de nos consultations de pathologie « cornée-surface oculaire ». L’OCT cornéen, avec les cartes pachymétriques cornéennes et épithéliales, est devenu incontournable pour le diagnostic des formes frustes de kératocônes ainsi que pour une analyse du retentissement cornéen des syndromes secs oculaires [1,2]. Dans les 2 cas étudiés dans cet article, nous avons utilisé l’OCT RTVue (Optovue, Fremont, États-Unis) qui permet l’analyse cornéenne sur 6 x 6 mm. Lire la suite

Information auteur

Email : dighiero@gmail.com

Etablissement : Centre ophtalmologique de Barbizon – Pays de Fontainebleau

Profession : Ophtalmologiste