,

OCT-A et DMLA : comment reconnaître et suivre un néovaisseau choroïdien ?

Depuis quelques années, l’OCT-angiographie (OCT-A) nous permet une visualisation non-invasive de la vascularisation des différentes couches rétiniennes et choroïdiennes. Dans la DMLA, l’OCT-A permet le plus souvent le diagnostic des néovaisseaux choroïdiens (NVC) mais également leur suivi qualitatif et quantitatif.

Auteurs

  • Alexandra Miere

    Ophtalmologiste

    Service universitaire d’ophtalmologie CHI, Créteil

  • Oudy Semoun

    Ophtalmologiste

    Centre hospitalier intercommunal, Créteil

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous