Mayer Srour

Tous les articles de cet auteur

Espoirs thérapeutiques dans la DMLA atrophique

La forme atrophique est le parent pauvre des dégénérescences maculaires liées à l’âge. Le traitement « efficace » curatif ou préventif, reposant sur de solides preuves scientifiques, qui permettra de venir à bout de cette pathologie, n’est malheureusement pas pour tout de suite. La mise sur le marché d’un nouveau traitement correspond à un processus long, incertain, coûteux et difficile. Les résultats obtenus ne sont pas toujours concluants mais l’espoir est toutefois de rigueur, supporté par de nombreux essais cliniques en cours. Lire la suite

Espoirs et échecs dans le traitement de la DMLA atrophique

Décidément, la forme atrophique est le parent pauvre des dégénérescences maculaires liées à l’âge. Alors qu’il n’existe aucun traitement disponible pour cette forme clinique, l’espoir est toutefois de rigueur, supporté par de nombreux essais cliniques en cours. Lire la suite

Psychologie du patient DMLA

La DMLA est une maladie chronique, favorisée par le vieillissement. Comme toutes les autres maladies dégénératives, elle peut être très mal acceptée par le patient. Ce, d’autant plus, que la perception du vieillissement a beaucoup changé avec le temps, les patients « âgés » d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’autrefois. Lire la suite

Anti-VEGF et DMLA exsudative : mise à jour

Le VEGF est un acteur essentiel dans la physiopathologie de la DMLA exsudative. Cet article rapporte les données cliniques des molécules anti-VEGF ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché européen et leur remboursement dans cette indication, ainsi que les résultats des études de « vie réelle » et les différents schémas thérapeutiques, avec une indication des nouvelles molécules en cours d'étude. Lire la suite

DMLA : les 10 signes à l’OCT qu’il faut connaitre

Les deux formes distinctes et bien connues de DMLA sont la forme atrophique et la forme néovasculaire. L'OCT est un examen de routine incontournable dans le diagnostic et le suivi des lésions liées à la DMLA : il est rapide à réaliser, indolore, reproductible et non invasif. De technologie plus récente, le Spectral Domain OCT (SD-OCT), produit moins d'artéfacts que le Time Domain OCT (TD-OCT) et fournit des images d'une résolution supérieure, permettant une analyse plus précise. Dans le cadre du suivi d'un patient atteint de DMLA exsudative, la décision thérapeutique est souvent guidée par l'identification à l'OCT des lésions témoignant d'une activité néovasculaire. L'article décrit les 10 signes à l'OCT qu'il convient de connaître dans le cadre de la DMLA. Lire la suite

DMLA exsudative versus CRSC

La chorioréthinopathie séreuse centrale (CRSC) est une affection fréquente, survenant typiquement chez un homme entre 30 et 50 ans. Elle est caractérisée par l'accumulation de liquide sous-rétinien au pôle postérieur entraînant une baisse plus ou moins importante de la vision d'un œil. Le tableau clinique de la CRSC est habituellement typique sauf dans certains cas qui peuvent prendre en imagerie un aspect voisin des néovaisseaux de la DMLA et pour lesquels le recours à l'imagerie multimodale aide le plus souvent à établir le diagnostic. Lire la suite

Information auteur

Email : srour.mayer@gmail.com

Etablissement : Centre hospitalier intercommunal, Créteil

Profession : Ophtalmologiste