Les néovaisseaux choroïdiens idiopathiques du myope fort... et les autres

La myopie forte est la première cause de néovascularisation du sujet de moins de 50 ans. La survenue précoce des néovaisseaux choroïdiens dans la vie et la baisse d’acuité visuelle qu’ils entraînent affectent grandement l’activité professionnelle des patients, avec un impact socio-économique important, surtout en Asie où la prévalence de la myopie forte est importante. Malgré l’avènement des anti-VEGF, le pronostic des néovaisseaux choroïdiens du myope reste mauvais à long terme en raison de cicatrices maculaires séquellaires.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'abonne

Identifiez-vous