Lentilles de contact avant et pendant la COVID-19

Qu’est ce qui change ?
• Quelle que soit la période, les règles de bonne utilisation des lentilles de contact restent les mêmes. Les patients sont plus attentifs à toutes les consignes depuis la pandémie.
• L’intérêt des lentilles de contact augmente à cause de la buée sur les lunettes avec le port du masque.

Il faut toujours faire la distinction entre les personnes asymptomatiques et symptomatiques.

Personnes symptomatiques 

Proscrire le port de lentilles et les adaptations de lentilles pendant la maladie mais comme avant la Covid-19 pour les personnes atteintes de complications infectieuses en particulier de la sphère ORL et éviter le port nocturne. D’où l’importance que tous les porteurs de lentilles aient des lunettes bien adaptées pour ne pas rester en handicap visuel pendant la période d’arrêt de port et ne pas forcer le port de lentilles pour y voir.
Personnes symptomatiques : pas de port de lentilles ni d’adaptation (comme avant l’épidémie)

Personnes asymptomatiques

• Porteurs de lentilles, c’est l’occasion d’insister et de répéter les règles de bon usage du port des lentilles de contact.
- Respecter le renouvellement (1J, 15J, 1M).
- Masser et rincer les lentilles à la pose et au retrait avec les solutions multifonctions.
- Vider l’étui à chaque utilisation et le laisser sécher ouvert retourné sur un mouchoir en papier.
- Renouveler l’étui à chaque renouvellement de flacon.
- Se laver les mains au savon et les sécher avec une serviette en papier propre à la pose et au retrait, quel que soit le mode de renouvellement. (Les patients sont plus sensibilisés qu’avant cette épidémie)
- Éviter tout contact avec l’eau.
- Ne pas dormir avec les lentilles de contact.
- Limiter les contacts avec le visage, nez, bouche, yeux avec des mains non lavées.
- Éviter+++ le port nocturne de lentilles de contact en cas de pathologie surtout ORL.

• Nouvelles adaptations :
- Il faudra surseoir à l’adaptation en cas : toux sèche, fièvre, fatigue, problèmes respiratoires, perte de l’odorat, …
- Prise de la température.
- Désinfection du plan de travail. (Comme avant l’épidémie)
- L’assistant et le nouveau porteur devront se laver les mains au savon et les sécher à chaque étape.
- L’assistant simule la pose et le retrait des lentilles sans toucher ni les lentilles ni le patient. Cette étape est un peu plus délicate qu’avant mais au final c’est possible et on voit rapidement si le patient est capable de manipuler.
- Favoriser les lentilles jetables journalières lorsque la correction le permet.
- Les lentilles d’essai type lentilles rigides, sclérales doivent être décontaminées avec le MeniLab après chaque utilisation. (Comme avant l’épidémie)

• Les produits d’entretien :
- Les solutions multifonctions (SMF) peuvent être utilisées en insistant sur le massage et le rinçage car le virus est fragile à cause de sa membrane constituée d’une bicouche lipidique qui le rend sensible à différents agents hors de l’organisme tout particulièrement aux surfactants présents dans la SMF et dans les savons.
- Les biocides type hypochlorite de sodium, peroxyde d’hydrogène, povidone iodée sont efficaces sur le SARS-COV-2 en dehors de l’organisme à des concentrations plus faibles que celles utilisées dans les produits d’entretien.

Aujourd’hui encore, il n’existe aucune preuve scientifique, quel que soit le matériau, que les porteurs de lentilles soient plus à risque à contracter la Covid-19.

Le port de lentilles de contact reste un moyen sûr de correction visuelle sous réserve d’un bon usage : respect d’une bonne hygiène, du type de renouvellement et de l’entretien, indépendamment de la situation sanitaire.

Avec le soutien institutionnel des laboratoires Alcon 

Auteurs