La journée nationale de la SFRétine 2019

Depuis 1976 la Société Française de Rétine se rassemble autour de thèmes traitant des procédés d’imagerie et d’exploration de la rétine. Cette année la journée nationale de cette société savante a su une fois de plus réunir une assistance nombreuse, dynamique et jeune au cours de ce weekend du 19 janvier. L’événement s’est déroulé au cœur de Paris à l’Espace Saint-Martin.

Ab initio fondée par le Pr Gabriel Coscas, ce congrès avait l’honneur d’accueillir des personnalités renommées de la rétine telles que les Prs Francine Behar-Cohen, Eric Souied, Yves Cohen mais aussi le Dr Gérard Mimoune.

Premier temps de ce congrès 
S’il y a bien un thème à la mode traité lors de cette session, c’est évidemment l’OCT-angiographie qui a été décomposé sous ses aspects 3 dimensions, quantitatif, qualitatif, et pour lequel les recherches continuent !
Un des temps forts de cette journée nationale était la lecture du prix Gabriel Coscas du Dr Thibaud Mathis : « Les troubles ophtalmologiques associés aux voyages spatiaux ». On rappelle ici que le Dr Thibaud Mathis avait remporté l’an dernier le prix Gabriel Coscas, sa lecture était captivante, envoutante et nous a fait voyager à travers l’espace.
Quid du vainqueur de cette année ? « Y a-t-il des tumeurs intraoculaires qui se présentent avec un ou des DEP ? » Autant dans sa forme que dans son contenu, la présentation du Dr Alexandre Matet a mérité son titre de vainqueur pour le prix Gabriel Coscas 2019. Cette récompense lui a été remise en mains propres par la Présidente de la Société française de rétine, le Dr Florence Coscas. Le Dr Matet, qui travaille à l’institut Curie, s’est d’ores et déjà engagé à venir l’année prochaine nous parler de ses travaux de recherche ! L’enseignement était une priorité pour cette journée. Des échanges intéressant les jeunes, mais pas que, ont rempli les différents ateliers. « Laser Navilas », « Spectre de la pachychoroïde », « Maladies rares », «Le traumatisme chirurgical facteur de régénération rétinienne ». Les organisateurs devraient prévoir plus de place l’année prochaine !

Les jeunes mis à l’honneur cette année 
Eh oui ! La relève est belle et bien assurée. Les internes ont été invités à préparer une présentation d’une durée maximale de 5 minutes. Le prix « Jeunes de la SFRétine » a été créé pour l’occasion et remis cette année à Benjamin Blautain pour son étude réalisée au centre hospitalier intercommunal de Créteil avec l’aide du Pr Agnès Glacet-Bernard intitulée « Étude de la sensibilité rétinienne : Micropérimétrie avant et après pelage de la membrane limitante interne dans les pathologies vitréo-maculaires ». Bravo à Benjamin !
L’autre nouveauté cette année était la présence des orthoptistes pour rappeler qu’il s’agit d’un récital à 4 mains mais aussi à 4 yeux quand il s’agit de prendre en charge nos patients. Un atelier leur a été dédié chapeauté par Mme Farah Gherdaoui, orthoptiste au sein du centre hospitalier intercommunal de Créteil.
La première lecture « Gabriel COSCAS » a vu le jour. Le Pr Yves Cohen nous a honoré de sa présence ce dimanche à travers une présentation portant sur les diagnostics associés aux plis choriorétiniens, 20 pages dans l’Atlas de Gass mais finalement un chapitre copieux !

Que retenir de ces deux journées ? Que les jeunes ophtalmologistes et orthoptistes ont tout à gagner à participer à ces événements qui rassemblent autour des thèmes de demain enseignés par nos maîtres. Jacques Salomé, psychologue, écrivait : « Il ne suffit pas d’engranger les récoltes du savoir, du savoir-faire, ni de vendanger les fruits du savoir-être et du savoir-devenir, encore faut-il accepter de les offrir pour s’agrandir ensemble. » 

Auteurs

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'abonne

Identifiez-vous