IVT, hypertonie et glaucome

L'injection d'un volume de liquide ou d'un implant solide dans l'œil peut entraîner une élévation immédiate, importante et transitoire de la pression intraoculaire (PIO) à plus long terme, l'action pharmacologique des produits injectés peut entraîner une hypertonie retardée et souvent prolongée. Cet article propose quelques recommandations basées sur les données de la littérature concernant les précautions d'injection de ces médicaments chez les patients hypertones et glaucomateux ainsi que la conduite à tenir en cas d'élévation de la PIO.

Auteurs

  • Florent Aptel

    Ophtalmologiste. MD, PhD Professeur des Universités - Praticien Hospitalier

    Clinique Universitaire d'Ophtalmologie, Hôpital Michallon, CHU Grenoble Alpes. Laboratoire INSERM U1042 Hypoxie et Physiopathologie HP2. Facultés de Médecine et de Pharmacie - Université Grenoble Alpes Institut Jean Roget, Grenoble

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous