Importance des délais de traitement dans la DMLA exsudative : le temps, c'est de la vision !

 

 

Plusieurs études se sont intéressées aux conséquences, en termes d'acuité visuelle, de l'allongement du délai entre le diagnostic d'une lésion exsudative et la réalisation effective de l'injection intravitréenne d'anti-VEGF. Les conclusions sont claires : il faut agir vite !

 

 

Auteurs

  • Oudy Semoun

    Ophtalmologiste

    Centre hospitalier intercommunal, Créteil

  • Salomon Yves Cohen

    Ophtalmologiste

    Centre d’imagerie et de laser, Paris

  • Eric H. Souied

    Ophtalmologiste

    Chef de service du service universitaire d’ophtalmologie CHI, Créteil

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous