Glaucome uvéitique

Lors d'une uvéite aiguë, la pression intraoculaire (PIO) peut être soit normale, soit basse, soit élevée. L'hypotonie résulte d'une sidération des procès ciliaires avec baisse de la sécrétion d'humeur aqueuse et d'une ouverture des voies uvéosclérales avec augmentation de l'écoulement. L'hypertonie résulte du déséquilibre entre la production de l'humeur aqueuse par le corps ciliaire inflammatoire et son évacuation à travers le trabéculum inflammatoire. Il s'agit d'une complication fréquente : 10 à 20 % des uvéites développent une hypertonie (HTO) et 10 % se compliquent de neuropathie glaucomateuse [1].

Auteurs

  • Maté Streho

    Ophtalmologiste

    Centre Explore Vision, Paris ; Centre d’exploration de la vision, Rueil-Malmaison ; Hôpital Lariboisière, Paris

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous