Vers un dépistage massif de la rétinopathie diabétique

L’AP-HP, premier groupement hospitalier d’Europe se lance dans la télémédecine en ophtalmologie. Le projet RetinOpTIC(1) colabellisé par les pôles de ­compétitivité Medicen et Systematic a été retenu dans le cadre du ­19e appel à projets du Fonds unique interministériel.

Ce projet vise à concevoir un ­système portable d’imagerie ­numérique, certifiable en tant que dispositif médical pour pouvoir faire face aux besoins de dépistage massif de la rétinopathie diabétique et de la DMLA. Innovant, de faible coût, il est basé sur des nouveaux algorithmes de traitement d’images provenant d’examens oculaires.
L’agence Degetel valorisera sa plateforme d’objets connectés (IoT) permettant d’apporter aux cliniciens des informations ­annexes les aidant à affiner leur diagnostic. Cette plateforme aura, ainsi, la tâche de récupérer des données brutes issues de tous les dispositifs médicaux tiers ou de toutes les bases de données ­externes d’intérêt, par des moyens de communication conformes aux standards utilisés. Le projet qui s’étalera sur trois ans jusqu’en 2018, est financé par l’Etat, via BPI France, à hauteur de 1,8 million d’euros sur un budget global de 4 millions d’euros.


1. Le consortium comprend l’AP-HP, l’entreprise Degetel, Effilux, une société réalisant les systèmes d’éclairage LED, les écoles ParisTech et Mines ParisTech de l’Institut des sciences et technologies de Paris, l’école d’ingénieur Télécom Bretagne, l’Institut d’optique Graduate School ainsi que les éditeurs informatiques Evolucare et ADCIS.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous