Varilux S series : la 2e révolution des progressifs

Essilor est arrivé à casser pour la première fois le compromis incontournable entre largeur de champ de vision et effet de tangage auquel était soumis tous les verres progressifs grâce à deux innovations révolutionnaires.

La technologie Nanoptix™ a permis de repenser entièrement la structure du verre. Les verres progressifs traditionnels sont affectés par une déviation prismatique résultant du rapport puissance/base, d’autant plus importante que la puissance et la base augmentent.
Nanoptix permet de s’affranchir de cette relation en décomposant virtuellement le verre en milliers d’éléments, la puissance étant calculée pour chacun d’eux. La base globale du verre est optimisée en connectant les éléments les uns aux autres. Ainsi quand la
puissance augmente, la base du verre diminue, ce qui permet d’éliminer pratiquement les effets de tangage.

SynchronEyes™ constitue la révolution dans le calcul du verre. Jusqu’à présent, les verres progressifs sont calculés de façon monoculaire ; une bonne vision binoculaire ne peut donc être assurée qu’à condition que les deux yeux aient la même amétropie. Or,
95 % de la population a une prescription différente entre les deux yeux. Avec SynchronEyes, chaque verre est calculé en fonction de la prescription de l’autre verre.
Ainsi, la qualité des images rétiniennes droite et gauche est équivalente, maximisant ainsi les largeurs de champs de vision binoculaire.
cdo162 essilor sseries
Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous