Uvéite : le méthotrexate efficace en traitement d’épargne cortisonique

L’étude internationale FAST (First-line Antimetabolites for Steroid-sparing Treatment) a comparé deux immunosuppresseurs en traitement d’épargne cortisonique dans les uvéites non infectieuses : le méthotrexate (MTX) et le mycophénolate mofétil. Et le MTX fait aussi bien, voire mieux (dans les formes sévères) que le mycophénolate mofétil. Les résultats de cet essai randomisé, réalisé entre 2013 et 2018, et portant sur 216 patients présentant une uvéite intermédiaire ou postérieure, ou une panuvéite, ont été publiés dans le JAMA.

Tous les sujets étaient traités pendant 12 mois par des corticostéroïdes oraux (prednisone, à la dose maximale de 7,5 mg par jour) et recevaient par ailleurs soit du MTX (n = 107, à la dose de 25 mg par semaine), soit du mycophénolate mofétil (n = 109, à la dose de 3 g par jour par voie orale). Ils avaient la possibilité de réduire leurs doses pour limiter les effets secondaires (tels que les nausées). Pour évaluer le contrôle de l’inflammation, les auteurs ont mesuré l’acuité visuelle et réalisé des examens cliniques et d’imagerie. À 6 mois, l’inflammation était contrôlée pour 66,77% des patients du groupe MTX (80% à 12 mois) et pour 57,1% de ceux du groupe mycophénolate mofétil (74% à 12 mois), une différence non significative. Ceux pour lesquels l’inflammation n’était pas contrôlée à 6 mois avaient la possibilité de switcher vers l’autre immunosuppresseur. Et à 12 mois, 69% de ceux qui avaient switché du mycophénolate mofétil vers le MTX atteignaient un contrôle de l’inflammation, contre seulement 35% de ceux qui avaient switché du MTX vers le mycophénolate mofétil. Concernant les formes les plus sévères (uvéite postérieure et panuvéite), 74% des patients du groupe MTX et 55% de ceux du groupe mycophénolate mofétil atteignaient l’objectif.

Rathinam SR, Gonzales JA , Thundikandy R et al. Effect of Corticosteroid-Sparing Treatment With Mycophenolate Mofetil vs Methotrexate on Inflammation in Patients With Uveitis. JAMA. 2019;322(10):936-945.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous