Utilisation du microkératome en chirurgie réfractive

En chirurgie réfractive, en matière de lasik, la découpe régulière et précise d'un capot cornéen fin apparaît de plus en plus comme étant la clé de la réussite. Afin de pallier les complications survenant lors des découpes mécaniques à l'aide de microkératomes classiques et pour proposer une alternative au laser femtoseconde, des microkératomes à usage unique ont été développés permettant une découpe de capots plus fins : Sub-Bowman's Keratomileusis (SBK).
Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous