Un robot pour les gestes répétitifs des chirurgies de l’œil

La jeune entreprise innovante Keranova, née à Saint-Étienne, vient de lever 24 millions d’euros. Ils lui permettront de poursuivre les essais cliniques puis la commercialisation de son robot chirurgical à laser femtoseconde, destiné à assister le chirurgien dans des opérations du segment antérieur de l’œil.

Il devrait apporter « plus de précision et une répétabilité parfaite sur la partie la plus risquée de l’intervention pour le patient », assure le directeur de Keranova, Fabrice Romano, dans Les Echos. La commercialisation serait pour fin 2021 avec comme application première la chirurgie de la cataracte.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous