Un médecin sur trois en burn-out

Une enquête en ligne menée par Medscape auprès de 20 000 médecins, entre avril et juin 2018, dans 6 pays dont la France montre que 37% des médecins s’estiment en burn-out. En France, ce chiffre est de 28% des médecins interrogés (contre 12% en Allemagne et 38% au Portugal). Pour 23% de ces médecins français, le burn-out était si grave qu’ils pensaient à arrêter leur activité.

En France, les facteurs impliqués sont en priorité les tâches bureaucratiques (à 49%), le trop grand nombre d’heures passées au travail (à 45%), le manque de respect de l’administration, des collègues (à 36%). Le manque de respect des patients est aussi cité par 22% d’entre eux.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous