Un film synthétique pour réaliser des greffes de cornée autologues

Le nombre de dons de cornée est insuffisant pour assurer les besoins en greffes estimés à 10 millions d’individus. Par ailleurs, les risques de rejet demeurent. Aussi, une équipe de l’université de Melbourne (Australie), dirigée par Berkay Ozcelik, a-t-elle mis au point un système permettant le développement de cellules souches cornéennes sur un film synthétique développé pour cet usage et qui peut être implanté dans l’œil du patient par une petite incision.

Ce film hydrogel de 50 µm, plus fin qu’un cheveu humain, est parfaitement transparent et permet les échanges de fluides entre la cornée et la chambre antérieure. Il se dégrade dans les deux mois qui suivent sans provoquer de réactions immunitaires. Des essais chez l’animal ont été concluants et devraient être étendus à l’Homme l’an prochain.

Source : Site australien freshscience 18/8/2016

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous