Un dispositif intelligent contre la presbytie

Une équipe de l’université de Stanford a conçu un prototype faisant automatiquement la mise au point en fonction de ce que le sujet regarde. Une solution pour les presbytes ? C’est ce qu’espèrent les chercheurs. Le prototype en question comprend des lentilles remplies de liquide (réagissant au courant électrique), des caméras à détection de profondeur, et une technologie de suivi du regard.

Les lentilles deviennent plus ou moins minces ou épaisses pour modifier la mise au point, selon ce que le sujet regarde. Le système de suivi du regard surveille la position du porteur, et la caméra de détection de profondeur calcule la distance de l’objet pour ajuster l’accommodation. Ni les lentilles en question, ni le système de suivi du regard n’ont été inventés par les chercheurs mais ils ont associés les deux et développé le logiciel exploitant les données de suivi permettant aux lentilles de prendre la forme adaptée à la mise au point. Les chercheurs ont évalué l’acuité visuelle, la sensibilité au contraste et la capacité de mise au point sur 19 utilisateurs. Ils ont constaté que les autofocales permettaient d’obtenir une meilleure acuité visuelle (par rapport aux lentilles progressives), et une même sensibilité de contraste. Sur les tâches de mise au point, les autofocales sont aussi plus rapides et plus précises. Par ailleurs, sur 37 autres utilisateurs, 23 ont choisi les autofocales comme étant la meilleure correction en terme de mise au point. Une prochaine étape sera de réduire la taille du prototype (qui ressemble actuellement à des lunettes de réalité virtuelle). Robert Konrad and Gordon Wetzstein. Autofocals: Evaluating gaze-contingent eyeglasses for presbyopes. Nitish Padmanaban, Science Advances 28 Jun 2019: Vol. 5, no. 6, eaav6187.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous