Un concours pour une rétine de laboratoire

L’Institut national de l’œil (NEI), organisme appartenant aux Instituts nationaux de la santé aux États-Unis, a lancé début mai un concours original : le 3-D retinal organic challenge. Il offrira durant les trois prochaines années plus d’un million de dollars en prix pour le développement de ­rétines fabriquées en laboratoire.

« Nous cherchons de nouvelles idées pour créer des rétines en 3D standardisées pouvant accélérer la découverte de traitements pour des maladies telles que la DMLA ou la rétinopathie diabétique, qui peuvent faire perdre la vue », a déclaré Paul A. Sieving, directeur du NEI. L’objectif est en effet d’utiliser de telles ­rétines pour étudier la façon dont la rétine réagit dans ­différentes condi­tions et face à de potentiels traitements. La première phase du concours, qui s’achève le 1er août, vise à faire émerger de nouvelles idées et dispose d’un budget de 100 000 €. La phase de développement commencera à l’automne.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous