Trois fois plus de non-voyants en 2050

 

En se basant sur 288 études menées dans 98 pays entre 1980 et 2015, une équipe internationale de chercheurs ­estime qu’en 2050, il pourrait y avoir 114,6 millions d’aveugles dans le monde (pour une population de 9,69 milliards de personnes), soit trois fois plus qu’aujourd’hui.

 

Leur ­modèle s’appuie sur l’évolution des troubles de la vision entre 1990 et 2015 : actuellement, environ 36 millions de personnes (dont 20,1 millions de femmes) sont malvoyantes dans le monde, soit 17,6% de plus qu’en 1990. Cette évolution, liée à l’augmentation et au vieillissement de la population, devrait donc se poursuivre, mais l’étude ne prend pas en compte d’éventuels progrès de la médecine. Le nombre de personnes atteintes de troubles de la vision modérés à sévères connaîtrait la même tendance : de 159,9 millions en 1990, il s’élevait en 2015 à 216,6 millions et pourrait atteindre 587,6 millions en 2050. Les pays à faibles revenus d’Asie et d’Afrique sont les plus touchés.

Bourne RRA, Flaxman SR et al. Magnitude, temporal trends, and projections of the global prevalence of blindness and distance and near vision impairment: a systematic review and meta-­analysis. Lancet Glob Health. 2017;5(9):e888-97.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous