Syndrome de l’œil sec : les omega-3 n’aident pas

Rien ne sert de se gaver d’omega-3 en cas de syndrome de l’œil sec : ils ne font pas mieux qu’un placebo. Telle est la conclusion d’une étude financée par le très sérieux NIE (National Institue of Eye), aux États-Unis.

Celle-ci a concerné 535 participants souffrant d’un syndrome de l’œil sec modéré à sévère depuis au moins six mois. 349 d’entre eux ont reçu 3 grammes par jour d’un complément alimentaire à base de poisson riche en omega-3 afin d’atteindre la dose la plus forte d’omega-3 jamais testée dans le cadre du traitement de ce syndrome. Les participants restants ont reçu un placebo (de l’huile d’olive), sous la même forme que les capsules d’omega-3. Chacun a été libre de continuer par ­ailleurs à prendre les traitements (larmes artificielles, gouttes oculaires anti-inflammatoires…) pris auparavant. Résultat, un an plus tard, aucune différence statistique ­significative n’a pu être observée entre les deux groupes quant à l’évolution de leurs symptômes ou à l’évaluation ­clinique. Les chercheurs ne recommandent donc pas l’usage de complé­ments alimentaires riches en omega-3 dans le cas du ­syndrome de l’œil sec. Maureen G. Maguire, co-­auteur de l’étude, souligne en outre « la difficulté à juger si un traitement aide réellement le patient. Plus de la moitié des participants ayant pris le placebo ont rapporté une amélioration significative de leurs symptômes après un an »…

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous