Suivre un régime méditerranéen pour prévenir la DMLA

Deux nouvelles études viennent confirmer l’intérêt d’un régime méditerranéen (c’est-à-dire la consommation abondante de fruits, légumineuses, légumes verts, céréales, fruits à coques, graisses poly-insaturées et poissons, la consommation modérée de produits laitiers, œufs et vin, et la faible consommation de viande) dans la prévention de la DMLA.

Une équipe portugaise a suivi les habitudes alimentaires de 883 sujets de 55 ans et plus (dont 449 présentant une forme débutante de DMLA) et montré que l’adhésion à ce régime entraînait une diminution du risque de DMLA pouvant aller jusqu’à 35%, avec un effet protecteur particulier de la consommation de fruits. La consommation de thé et de café semblait également protectrice. Une étude européenne, plus vaste, portant sur 5 060 sujets de 65 ans et plus dans sept centres en Europe (Bergen, Tallinn, Belfast, Paris, Alicante, Thessalonique, et Vérone), a évalué les habitudes alimentaires et le stade de DMLA. Cette étude a, elle aussi, montré un effet protecteur de l’adhésion au régime méditerranéen en prévention de la DMLA exsudative. Il importe d’encourager l’adoption de ce régime dans la population, soulignent les auteurs.

Ophtalmology nov.  2016

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous