Sinistralité : 64 % des ophtalmologistes mis en cause ont été condamnés

Alors que pour les spécialités médicales les plus régulièrement mises en cause, le taux de condamnation au Civil est passé en un an de 57 à 67 % (avec des taux records de plus de 80 % pour l’échographie fœtale et la chirurgie), il a été de 64 % pour les ophtalmologistes, avec des montants de 78 000 euros en moyenne, contre 178 000 euros en radiothérapie, 150 000 euros en radiologie, 120 000 euros en obstétrique, 98 000 euros en cardiologie…

Les 4 430 ophtalmologistes sociétaires de la MACSF ont adressé 259 déclarations (250 en exercice libéral et 9 en activité privée du secteur public), soit une sinistralité de 6,2 % (contre 5,6 % en 2010) : 24 plaintes ordinales, 40 procédures civiles, 126 réclamations et 69 saisines d’une CCI.

La grande majorité de ces 259 dossiers porte sur des opérations de cataracte, mais « se développent des dommages rares mais extrêmement lourds (dans le cadre de la chirurgie réfractive) avec des patients de plus en plus jeunes », a déploré Nicolas Gombault, le directeur du risque médical à la MACSF.

Pour voir le détail des sinistres par spécialité

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous