Rétinopathie diabétique : les anti-VEGF améliorent le DRSS mais pas la perfusion rétinienne

« Sous certains aspects, les anti-VEGF semblent plus efficaces que la photocolagulation panrétinienne [dans le traitement de la rétinopathie diabétique], annonce une équipe de chercheurs français en introduction de son article, publié dans Retina, en mars. Cependant, le rôle des anti-VEGF dans la perfusion rétinienne basée sur l’angiographie à la fluorescéine reste à éclaircir. » Et pour ce faire, les scientifiques ont passé en revue les dossiers de 14 patients (18 yeux) atteints de rétinopathie diabétique.

Ils ont analysé les images obtenues par angiographie ultra grand champ à la fluorescéine (UWF FA) et les fonds d’œil ultra grand champ, réalisés au temps de référence, puis un mois après la troisième injection d’anti-VEGF. Or les fonds d’œil ont révélé une amélioration du score de sévérité de la rétinopathie (DRSS) d’au moins un niveau dans 61% des yeux ainsi que la réduction du nombre d’hémorragies et de micro-anévrismes, tandis que l’UWF FA ne montrait aucune reperfusion des artérioles ou des vénules dans ou autour des zones de non-perfusion. « La forte corrélation entre les lésions [hémorragies ou micro-anévrismes] et la non-perfusion, qui est bien établie avant le traitement, n’est plus pertinente après l’injection d’anti-VEGF, conclut l’équipe. Cela peut avoir son importance lors de la réalisation d’essais cliniques mais également pour le suivi et l’évaluation de la rétinopathie diabétique dans des yeux traités par injections intravitréennes. »

Bonnin S, Dupas B, Lavia C, Erginay A, Dhundass M, Couturier A, Gaudric A, Tadayoni R. Anti-vascular endothelial growth factor therapy can improve diabetic retinopathy score without change in retinal perfusion. Retina. 2019;39(3):426-34.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous