Quelle technique de drainage ?

En cas de décollement de rétine rhegmatogène avec atteinte de la macula, quelle technique de drainage faut-il mieux utiliser au cours de la vitrectomie : un drainage depuis la ou les déchirure(s) rétinienne(s) périphérique(s) de la rétine (peripheral retinal break – PRB), ou une rétinotomie postérieure (PR) ou l’utilisation de  perfluorocarbone liquide (PFCL) ?

Pour le savoir, des chercheurs canadiens ont mesuré l’acuité visuelle et suivi en OCT-SD, trois, six et douze mois après l’opération, 300 patients atteints d’un tel décollement de rétine. Tous ont été opérés de vitrectomie 23 Gauge, mais 100 ont bénéficié d’un drainage par PRB, 100 par PR et 100 ont reçu du PFCL. Résultats : l’acuité visuelle moyenne au bout d’un an était meilleure chez les patients dont le drainage avait été réalisé par une PR et PRB qu’avec le PFCL. Ce dernier était également associé à un plus grand risque de discontinuité de la membrane limitante externe et d’œdème maculaire cystoïde. D’après les auteurs, la technique présentant le plus de bénéfices est finalement le drainage par la PRB.

McKay BR et al. Evaluation of Subretinal fluid Drainage Techniques during Pars Plana Vitrectomy for Primary Rhegmatogenous Retinal Detachment – ELLIPSOID study. Am J Ophthalmol. 2022 May 18.

N. Le Jannic