Quelle sédation pour la chirurgie de la cataracte ?

Sédation orale ou intraveineuse ? Pour la chirurgie de la cataracte, en termes de satisfaction du patient, les deux se valent, d’après une étude menée par des chercheurs américains. 85 volontaires devant être opérés de la cataracte ont en effet été aléatoirement divisés en deux groupes, l’un recevant oralement du triazolam ainsi qu’une injection intraveineuse de placebo ; l’autre recevant une injection intraveineuse de midazolam avec un placebo oral.

Un jour après la chirurgie, les patients ont répondu à une enquête de satisfaction sur leur sédation et il s’avère que les scores sont sensiblement les mêmes dans les deux groupes. La satisfaction du chirurgien et de l’anesthésiste est elle aussi identique pour les deux types de sédation. Les complications intra-opératoires ont en revanche concerné 16,7% des patients du groupe « sédation orale » contre seulement 9,3% de ceux du groupe « sédation intraveineuse » mais la seule complication majeure (une rupture capsulaire) a eu lieu dans le second groupe. Huit patients du premier groupe ont par ailleurs dû recevoir une sédation intraveineuse supplémentaire contre 3 dans le second groupe.

Peeler, Crandall E. Desai, Manishi A et al. Patient Satisfaction with Oral versus Intravenous Sedation for Cataract Surgery. Ophthalmology. 2019;126(9):1212-8

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous