Professionnels de la santé visuelle : assurer ensemble la continuité des soins

Dans un communiqué commun daté du 2 novembre 2020, les ophtalmologistes, orthoptistes, opticiens et centres d’optiques mutualistes (par la voix du SNOF, du SNAO, du ROF et du SYNOM) s’organisent pour maintenir l’offre de soins, dans le respect des mesures sanitaires.

Ils assurent ainsi que les ophtalmologistes « continueront à accueillir les patients pour leurs suivis médico-chirurgicaux réguliers et pour la prescription et/ou renouvellement des corrections optiques » ; ainsi que « les urgences et les nouveaux patients » ; que les orthoptistes libéraux « continueront à accueillir les patients pour leurs bilans et examens complémentaires prescrits, dépistage, rééducations et réadaptations ainsi que les patients en possession d’une ordonnance médicale valide pour adapter/renouveler leurs corrections optiques », et les orthoptistes salariés « à assurer les prises en charge des patients » ; et que les opticiens « continueront à accueillir les patients dans leurs magasins pour leur délivrer les dispositifs optiques prescrits » et « pour leur proposer des contrôles visuels et adapter/renouveler les corrections optiques de ceux en possession d’une ordonnance médicale valide ». Cette implications de la filière visuelle s’inscrit dans la continuité de celle des ordres de santé (dont le CNOM) qui ont eux aussi alerté sur la nécessité de la continuité des soins (dans une communiqué du 2 novembre 2020), et sur leur mobilisation collective pour y parvenir. « Les cabinets et les officines restent ouverts et, chacun dans leur champ de compétences, assurent les soins de premier et de second recours en présentiel ou dans le cadre de la téléconsultation, du télésoin et des soins à domicile », assurent ainsi les différents ordres de santé (médecins, sages-femmes, infirmiers, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues et pharmaciens).

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous