Présence de SARS-CoV-2 dans la cornée : les greffes sont-elles à risque ?

Une étude a montré la présence post-mortem de SARS-CoV-2 dans les tissus cornéens, ce qui soulève des inquiétudes à propos d’une possible transmission à l’occasion d’une greffe.

En recherchant post-mortem la présence d’ARN de SARS-CoV-2 par RT-PCR dans le tissu cornéen et scléral des yeux de 33 donneurs (éliminés de la base des donneurs pour diverses raisons dont des tests positifs au CoViD-19), les auteurs ont constaté des résultats positifs dans 13% des cas (soit 17 des 132 prélèvements réalisés). Bien qu’il n’y ait pas de preuve de transmission du CoViD-19 à l’occasion d’une greffe de cornée, les auteurs insistent sur la nécessité de bien sélectionner les donneurs, de réaliser des prélèvements nasopharyngés post-mortem, et d’utiliser systématiquement un protocole de désinfection des tissus (même si ceux-ci n’ont pas fait la preuve de leur efficacité dans ce cas).

Onkar B. Sawanta et al. Prevalence of SARS-CoV-2 in human post-mortem ocular tissues. Ocular Surface. January 2021;19:322-9.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous