Prescriptions : la DCI désormais obligatoire

 

Depuis le 1er janvier 2015, les prescriptions des praticiens libéraux et hospitaliers devront obligatoirement mentionner la DCI, le nom scientifique et international du médicament, alors que le taux de prescription en DCI ne dépasse pas 15 % aujourd’hui, tous médecins confondus.

 

Pour le législateur, la DCI devrait notamment aider les prescripteurs à s’extraire de la logique commerciale ou faciliter la délivrance de génériques.

Toutefois, aucune sanction n’est prévue contre les praticiens qui ne se conformeraient pas à cette obligation.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous