Plus d’un adulte sur trois est myope

Depuis cinq ans, la fondation Krys Group et le CHU de Poitiers mènent une vaste étude épidémiologique sur la myopie en analysant les informations anonymisées collectées par 696 magasins Krys Group auprès de 4 millions de clients. Les réfractions de 2 700 000 adultes et de 500 000 enfants ont ainsi été passées au crible.

Les résultats préliminaires, publiés l’année dernière (voir CDO 221), révélaient que 27% des enfants de 0 à 6 ans étaient myopes et que ce chiffre grimpait à 44% chez les jeunes âgés de 18 ans. À l’occasion du congrès de la SFO, le Pr Nicolas Leveziel, chef du service ophtalmologie au CHU de Poitiers, a présenté de nouveaux résultats, résumés par le site acuite.fr : « 20,48% des enfants de 0 à 18 ans sont myopes, un chiffre qui monte à 37% chez l’adulte. Dans le détail, la myopie faible concerne 20,5% des moins de 18 ans. L’hypermétropie qui touche 13% des adultes, est présente chez 5,4% des enfants qui portent une correction optique. Elle pourrait cependant être sous-évaluée à ce stade de l’étude, les hypermétropes ne ressentant pas systématiquement le besoin de recourir à une correction optique. Quant à la presbytie, sa prévalence est évaluée à 58% après 40 ans. » Le site Internet précise toutefois que d’après le Pr Leveziel, « certains facteurs correctifs sont à effectuer d’ici à la fin de l’étude, prévue pour 2022, afin d’améliorer encore l’extrapolation des résultats à la population générale ».

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous