Pascale Massin

Tous les articles de cet auteur

Œdème maculaire diabétique : une manifestation locale d’une maladie systémique

La rétinopathie diabétique, tout comme sa complication, l’œdème maculaire diabétique, n’est qu’une manifestation oculaire d’une pathologie systémique, le diabète. Son évolution étant fortement influencée par les facteurs systémiques, sa prise en charge ne se conçoit que dans un contexte global, multidisciplinaire afin d’obtenir une meilleure réponse au traitement. Lire la suite

L’intelligence artificielle dans le diagnostic de la rétinopathie diabétique, ça commence aujourd’hui

L’intelligence artificielle (IA) envahit notre quotidien et est en passe de révolutionner les pratiques médicales. Les spécialités qui s’appuient sur l’imagerie, telle l’ophtalmologie, sont particulièrement propices à son développement. La rétinopathie diabétique (RD), notamment pour son dépistage, a été l’un des premiers champs d’application en ophtalmologie. Des tentatives de développement de logiciels pour le diagnostic automatique de la RD sont en cours depuis plusieurs années. Lire la suite

Rapport SFO 2016. Oedemes maculaires : identifier au cas par cas le(s) mecanisme(s) implique(s) pour selectionner le(s) traitement(s) adapte(s)

Cette année, le rapport de la SFO, consacré aux œdèmes maculaires, a été coordonné par Catherine Creuzot-Garcher et Pascale Massin, qui nous en a dévoilé les grandes lignes, quelques jours avant sa présentation aux congressistes. Lire la suite

Rétinopathie diabétique : l'oedème maculaire diabétique

Ce congrès de la SFO a permis d'assister à d'intéressantes présentations sur le thème de la rétinopathie diabétique, notamment sur la place des anti-VEGF, mis en avant cette année dans le traitement de l'œdème maculaire diabétique (OMD), le ranibizumab ayant obtenu l'AMM dans cette indication en début d'année (remboursement attendu en fin d'année). Lire la suite

Un oedème maculaire diabétique spontanément résolutif

Il s'agit d'une patiente de 21 ans, diabétique de type 1 depuis l'âge de 4 ans, présentant un diabète mal équilibré (HbA1C : 10,9 %), une rétinopathie diabétique non proliférante minime bilatérale et une micro albuminurie. Elle est hospitalisée dans un service de diabétologie pour rééquilibration de son diabète en janvier. Lire la suite

Information auteur

Email : Massin.breteuil@gmail.com

Etablissement : Hôpital Lariboisière, Paris ; Centre d’ophtalmologie Breteuil, Paris

Profession : Ophtalmologiste