Non aux examens préopératoires systématiques

Limiter les ECG, les bilans sanguins avant une opération... C’est ce que recommande la Société française de réanimation. En effet, la Sfar, avec une trentaine d’experts et l’aval d’une quinzaine de sociétés savantes, a colligé toute la littérature disponible entre 2001 et 2011.

Résultat : ces bilans ne se justifient que dans certains cas, liés à l'âge du patient, ses antécédents ou tout facteur de risque apparu au cours de l'interrogatoire médical... A contrario, ils ne servent à rien s'ils sont pratiqués en routine, notamment le bilan d’hémostase ou de coagulation.

La Sfar précise que même chez la personne âgée, si elle est stable cliniquement, on peut se passer de contrôle pour des chirurgies mineures, comme celle de la cataracte... Or de 1983 à 1998, le nombre de patients de plus de 60 ans anesthésiés a quadruplé et concernait essentiellement des chirurgies mineures, notamment en ophtalmologie.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous